Le synode sur la famille à Rome

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
jean.desaintgilles

Avatar du membre

Messages : 1
Enregistré le : 06 oct. 2015 03:54
Ma croyance : [croyant]

Le synode sur la famille à Rome

Ecrit le 06 oct. 2015 03:56

Message par jean.desaintgilles

Liturgie du Dimanche 04 octobre 2015
La possibilité de l’émerveillement permanent en nous ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint
27e dimanche du temps ordinaire

Lecture franciscaine du commentaire de Sœur Véronique Thiébaut, religieuse de l’Assomption

La possibilité de l’émerveillement permanent en nous ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint

Le chemin commun de l’homme et de la femme commence par un cri d’admiration : Cette fois-ci, voilà la chair de ma chair : tendresse de mon Amour, compassion de ma Miséricorde, longanimité de ma fidélité et perspicacité de ma Sagesse, d'Adam se découvrant en Eve.
La Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle se recevant de Dieu, ils les reçoivent aussi l’un de l’autre. Cet accueil mutuel ; de la Foi, de la Bonté, de la Charité, de la Fidélité et de la Sagacité divine fonde le sacrement ; de l'Humilité, de la Tendresse, de la Miséricorde, de la Fidélité et de la Perspicacité du mariage chrétien ; indissoluble, de l'enfant unique insécable, vécu comme la célébration de l’émerveillement originel ; de l'Espérance, de la Bonté, du Pardon, de la Loyauté et de l'Intelligence du Père destiné à être prolongé dans l’existence des deux époux. En se reconnaissant mutuellement porteur de ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle du Père comme ils consentent à la différence féconde dans ; la Foi, l'Amour, la Miséricorde, la Vérité et le Discernement qui donne tout son sens à leur union définitive par la vie dans l'enfant indivisible. La Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle des époux se mettent en mouvement l’un vers l’autre, la vie du père vers la vie de la mère, l'amour de l'époux vers celui de l'épouse, la miséricorde de l'un vers la compassion de l'autre, la fidélité de la femme vers la loyauté du mari et le discernement de l'un vers la sagesse de l'autre.
Cela les maintient vivants, « Ish » et « Ishsha ». Ils s’engagent sur un chemin de fidélité, promettant de traverser les tempêtes, meurtrière de la lassitude et de l’ennui ; de l'orgueil, de la haine, de la cupidité, du mensonge et de la stupidité du monde, en revenant toujours à cet ébahissement initial ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint en eux.
Pour Christian Bobin, l’ennui ; de la prétention, du mépris, de la jalousie, de l'infidélité et de l'absurdité du monde « prépare l’émerveillement comme on déploie une nappe blanche les jours de fête ». La responsabilité de ceux qui veulent durer dans ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle est d’entretenir le regard ; d'Humilité, de Tendresse, de Miséricorde, de Fidélité et de Perspicacité des premiers instants. Chaque jour, il faut dresser d’une nappe blanche ; d'Espérance, de Bonté, de Pardon, de Loyauté et d'Intelligence la table de la rencontre et ouvrir la possibilité d’une surprise ; de la Vie, de l'Amour, de la Charité, de la Vérité et de la Sagesse éternelle donnée en Jésus.
Le désir de fidélité dans l'unité ; de la Vie, de l'Amour, de la Charité, de la Vérité et de la Sagesse éternelle est résistance à la tentation de tout vouloir légiférer dans ; l'orgueil, la haine, la cupidité, le mensonge et la stupidité, comme les pharisiens. Ces derniers font du mariage – et, donc, de la séparation – une simple affaire de législation des oppositions ; d'orgueil, de haine, de cupidité, de mensonge et de stupidité.
Cette conception les éloigne de l’essentiel ; de la Foi, de l'Amour, de la Miséricorde, de la Vérité et du Discernement en Jésus, à la différence des enfants dont Jésus met en valeur ; l'Humilité, la Tendresse, la Miséricorde, la Fidélité et la Perspicacité. Il souligne leur capacité d’accueil et honore leur mouvement vers ; sa Vie, son Amour, sa Charité, sa Vérité intégrale et sa Sagesse infinie. L’homme et la femme sont appelés à une éternelle jeunesse ; de Vie, d'Amour, de Charité, de Vérité et de Sagesse éternelle, sachant s’émerveiller ; de la Foi, de la Bonté, de la Charité, de la Fidélité et de la Sagacité de l’un et de l’autre quelles que soient les circonstances difficiles ; de prétention, du mépris, de jalousie, d'infidélité et d'absurdité de leur vie dans le monde.
Tout être humain est capable d'espérer, d'aimer, de pardonner, d'être fidèle et sage. Chacun porte en lui la capacité ; de Vie, d'Amour, de Charité, de Vérité et de Sagesse éternelle à s'ouvrir à un autre que lui-même.
Toute relation ; de Foi, de Bonté, de Charité, de Fidélité et de Sagacité, qu'elle soit amicale, filiale, fraternelle, professionnelle, s'appuient sur cette ouverture à la différence ; de l'Humilité, de la Tendresse, de la Miséricorde, de la Fidélité et de la Perspicacité de Jésus. Cela s'apprend et cela prend du temps. L’Évangile invite à "aimer la différence" annoncer par Jésus : « Vie, Amour, Charité, Vérité et Sagesse éternelle du Père».

OUVERTURE DE LA CELEBRATION
Antienne d'ouverture
Tout dépend de ta volonté ; de Vie, d'Amour, de Charité, de Vérité et de Sagesse éternelle, Seigneur, et rien ne peut lui résister : c'est toi qui as fait le ciel et la terre et les merveilles ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint pour l'humanité. Tu es le Maître de l'univers. (Est 13,9. 10-11)

Suggestion de préparation pénitentielle
Frères et sœurs, reconnaissons que le péché ; d'orgueil, de haine, de cupidité, de mensonge et de stupidité sont vaincus par le Seigneur qui nous sauve. Accueillons ; la Foi, l'Amour, la Miséricorde, la Vérité et le Discernement de Jésus en nous.
Seigneur Jésus, tu es ; par ta Vie, par ton Amour, par ta Charité, par ta Vérité et par ta Sagesse éternelle à l'origine de notre salut, tu es couronné de la gloire ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie du Père et de l'Esprit Saint.
Kyrie eleison.
Ô Christ, tu n'as pas honte d'appeler les hommes et les femmes tes frères et tes sœurs ; dans la Foi, dans la Bonté, dans la Charité, dans la Fidélité et dans la Sagacité du Père, du Fils et de l'Esprit saint..
Christie eleison.
Seigneur Jésus, tu bénis tout homme qui, dans la confiance, se tourne vers la puissance de ; ta Vie, ton Amour, ta Charité, ta Vérité intégrale et ta Sagesse infinie dans le Père et l'Esprit Saint aux siècles d'éternité.
Kyrie eleison.
Notre tout-puissant Dieu ; de Vie, d'Amour, de Charité, de Vérité et de Sagesse éternelle nous fait miséricorde et nous pardonne nos péchés confessés ; de prétention, de méchanceté, de rivalité, d'hypocrisie et de sottise, il nous conduit à ; la Vie éternelle, l'Amour parfait, la Charité accomplie, la Vérité intégrale et la Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint au Royaume d’Éternité.
Amen

Gloire à Dieu

Père de toute Vie,
Créateur éternel, que Vous soyez loué et reconnu
dans le règne de tout ce qui vit.
Que nous apprenions à aimer, connaître et protéger
I'Eau, l'Air, la Lumière, la Terre, sa flore et sa faune
éléments nécessaires à la Vie
de l’homme et de la planète.
Donnez-nous aujourd’hui
de faire un geste de Vie.
Pardonnez nos pollutions qui tuent
comme nous réparons celles des autres.
Gardez-nous vigilant
aux équilibres écologiques de l’homme et de la nature
œuvre de vos mains,
pour la survie de la Terre et de l’Humanité.
Délivrez-nous de tout ce qui dégrade,
tue, pollue et brise ce que vous êtes : la Vie.
Car c’est à vous seul qu’appartiennent
l’Espérance et la Vie, source ;
d’Amour parfait, de Charité accomplie,
de Vérité absolue et de Sagesse éternelle,
maintenant et pour des siècles d’éternité.


Prière
Dans l'amour de ; ta Vie, ton Amour, ta Charité, ta Vérité intégrale et ta Sagesse infinie et inépuisable, Dieu éternel et tout-puissant, tu combles ceux qui t'implorent, bien au-delà de leurs mérites ; d'Ardeur, d'Attention, de Partage, de Franchise et de toute Compréhension et de leurs désirs ; de Foi, de Bonté, de Charité, de Fidélité et de Sagacité ; répands sur nous la miséricorde infinie ; de ton Espérance, de ta bonté, de ton Pardon, de ta Loyauté et de ton Intelligence en délivrant notre conscience ; de nos prétentions, nos méchancetés, nos rivalités, nos hypocrisies et nos sottises qui l'inquiètent et en donnant ; ton Courage, ton Engagement par l'Amour de la Paix, ton Equité et ta Raison plus que nous n'osons demander. Par Jésus Christ...
Amen.

Liturgie de la parole
Lecture du livre de la Genèse (2, 18-24)
« Tous deux ne feront plus ; qu'une Vie, qu'un Amour, qu'une Charité, qu'une Vérité intégrale et qu'une Sagesse infinie »
Le Seigneur Dieu dit : « Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui correspondra ; à sa Foi, à sa Bonté, à sa Charité, à sa Fidélité et à sa Sagacité. » Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela par la puissance ; de sa Vie, de son Amour, de sa Charité, de sa Vérité et de sa Sagesse éternelle toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les amena vers l'homme pour voir quels noms il leur donnerait. C'étaient des êtres vivants par la puissance ; de sa Vie, de son Amour, de sa Charité, de sa Vérité intégrale et de sa Sagesse infinie, l'homme donna un nom à chacun. L'homme donna donc leurs noms à tous les animaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs. Mais il ne trouva aucune aide qui corresponde ; à son Espoir, à sa Tendresse, à sa Pitié, à sa Fidélitéet à sa Sagacité.
Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l'homme s'endormit. Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu'il avait prise à l'homme dans ; sa Foi, son Amour, sa Miséricorde, sa Vérité et son Discernement, il façonna une femme et il l'amena vers l'homme. L'homme dit alors : « Cette fois-ci, voilà l'os de mes os ; de Foi, d'Amour, de Miséricorde, de Vérité et de Discernement et la chair de ma chair ; d'Espoir, d'Affection, de Pitié, de Justice et de Sagacité ! On l’appellera femme – Ishsha -, elle qui fut tirée de l'homme – Ish. » A cause ; de cette Vie, de cet Amour, de cette Charité, de cette Vérité intégrale et de cette Sagesse infinie de Dieu en lui, l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un dans l'union de leur différence dans; la Foi, la Bonté, la Charité, la Fidélité et la Sagacité de Dieu.

Psaume
Que la Vie éternelle du Seigneur nous bénisse tous les jours de notre vie !
Heureux qui craint ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle du Seigneur et marche selon ses voies dans ; la Foi, l'Amour, la Miséricorde, la Vérité et le Discernement qu'il lui donne !
Tu te nourriras du travail ; de l'Espérance, de la Bonté, du Pardon, de la Loyauté et de l'Intelligence de ton esprit et de tes mains : Heureux est-tu ! A toi, le bonheur !
Que le parfait Amour du Seigneur nous bénisse tous les jours de notre vie !
Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d'olivier.
Que le Seigneur nous bénisse tous les jours de notre vie !
Voilà comment sera béni l'homme qui craint ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité intégrale et la Sagesse infinie du Seigneur.
De Sion, que le Seigneur te bénisse !
Tu verras le bonheur ; de l'Espoir, de l'Affection, de la Pitié, de la Justice et de la Sagacité de Jérusalem tous les jours de ta vie, et tu verras ; l'Espérance, la Bonté, le Pardon, la Loyauté et l'Intelligence des fils de tes fils. Paix sur Israël.
Que la Vérité du Seigneur nous bénisse tous les jours de notre vie !

Lecture de la lettre aux Hébreux (2,9-11)
« Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés doivent tous avoir la même origine ; dans la Vie, dans l'Amour, dans la Charité, dans la Vérité et dans la Sagesse éternelle du Père, du Fils et de l'Esprit saint. »
Frères ; la Foi, l'Amour, la Miséricorde, la Vérité et le Discernement de Jésus, qui ont été abaissés un peu au-dessous des anges, nous les voyons couronnés de la gloire et de l'honneur ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie du Père et de l'Esprit Saint à cause de sa Passion et de sa mort. Si donc il a fait l'expérience de la mort ; de l'orgueil, de la haine, de la cupidité, du mensonge et de la stupidité du monde, c'est, par les grâces de Dieu, au profit de tous. Le Père de toute Vie éternelle, de tout Amour parfait, de toute Charité accomplie, de toute Vérité intégrale et de toute Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint pour qui et par qui tout existe voulait conduire une multitude de fils jusqu'à la gloire ; de la Vie éternelle, de l'Amour parfait, de la Charité accomplie, de la Vérité intégrale et de la Sagesse infinie ; c'est pourquoi il convenait qu'il mène à sa perfection, par des souffrances ; de l'orgueil, de la haine, de la cupidité, du mensonge et de la stupidité du monde, la puissance ; de la Vie, de l'Amour, de la Charité, de la Vérité et de la Sagesse éternelle de celui qui est à l'origine de leur salut. Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés doivent tous avoir la même origine ; de Vie éternelle, d'Amour parfait, de Charité accomplie, de Vérité intégrale et de Sagesse infinie dans le Père, le Fils et l'Esprit Saint aux siècles d'éternité ; pour cette raison, Jésus, n'a pas honte de les appeler frères ; en toute Foi, en toute Bonté, en toute Charité, en toute Fidélité et en toute Sagacité.

Acclamation de l’Évangile
Alléluia. Alléluia. Si nous nous aimons les uns les autres ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle de Dieu demeure en nous, et, en nous ; sa Vie, son Amour, sa Charité, sa Vérité intégrale et sa Sagesse infinie atteint la perfection. Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (10 ; 2-16)

« La Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle d'un couple que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas par un divorce ; de doute, de colère, de possession, de tromperie et d'ignorance ! »
En ce temps-là, des pharisiens abordèrent Jésus et, pour le mettre à l 'épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer ; par arrogance, par indifférence, par cupidité, par imposture et par manipulation sa femme ? » Jésus leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? » Ils lui dirent : « Moïse a permis de renvoyer ; dans la prétention, le mépris, la jalousie, l'infidélité et l'absurdité de sa femme à condition d'établir un acte de répudiation. » Jésus répliqua : « C'est en raison de la dureté ; du refus, du mépris, du silence, de tromperie et d'aveuglement de vos cœurs qu'il a formulé pour vous cette règle. Mais, au commencement de la création, Dieu les fit ; dans l'Espérance, dans la Bonté, dans le Pardon, dans la Loyauté et dans l'Intelligence homme et femme. A cause de cela, l'homme quittera ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle de son père et de sa mère, il s'attachera ; à la Foi, à l'Amour, à la Miséricorde, à la Vérité et au Discernement de sa femme, et tous deux deviendront une seule chair dans leurs enfants. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair indivisible. Donc ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle que Dieu a uni, que ; la prétention, la méchanceté, la rivalité, l'hypocrisie et la sottise de l'homme ne le sépare pas ! » De retour à la maison, les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question de ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle de Dieu dans le couple. Il leur déclara : « Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre devient adultère parjure envers elle et parricide envers leurs enfants. Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre, elle devient adultère . ... »

Des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu'il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement ; par refus, par mépris, par silence, par tromperie et par aveuglement. Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir vers ; mon Humilité, ma Tendresse, ma Miséricorde, ma Fidélité et ma Perspicacité, ne les empêchez pas, car le royaume de ; la Vie, l'Amour, la Charité, la Vérité et la Sagesse éternelle de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n'accueille pas le royaume de ; la Vie éternelle, l'Amour parfait, la Charité accomplie, la Vérité intégrale et la Sagesse infinie du Père, du Fils et de l'Esprit Saint de Dieu et de l'Esprit saint à la manière d'un enfant n'y entrera pas. » Il les embrassait et les bénissait de la puissance de; sa Foi, sa Bonté, sa Charité, sa Fidélité et sa Sagacité en leur imposant les mains.

Homélie

Du divorce. Ses causes et ses conséquences

Le mariage est une incontournable institution humaine renforcée souvent par un statut religieux dans une écrasante majorité de civilisations visant essentiellement à protéger le développement de la vie, de l'humanité par la protection de cette trilogie indissociable, de la femme et de l'homme et de leur vocation vitale ; l'enfant. La faune en la matière nous instruit sur le processus de reproduction source intarissable de la VIE dans la nature.

Sur un sujet aussi grave et singulièrement pour la religion chrétienne contemporaine, on ne peut faire l'économie d'une réflexion sur les valeurs qui vont fonder nos arguments.

Jésus lui-même notre maître a pensé, en définie trois à la question posée par saint-Thomas :
Je suis la Vie, c'est-à-dire l'incontournable réalité de tout être « vivant » sur notre Terre.
Je suis la Vérité, qui en constate et ordonne les règles intangibles de fonctionnement anatomique, physiologique et comportemental.
Je suis enfin la Voie qui cherche inlassablement dans cette incommensurable complexité les points d'ancrage de ces valeurs inhérentes a sa Nature même dans l'humaine famille ; agir dans la Foi qui fonde l'action, aimer dans l'union créatrice de vie, pardonner dans l'épreuve qui scelle, chercher la Vérité, pour mieux comprendre les mécanismes qui régissent nos vies.

Bien sûr d'autres que, lui parmi ses disciples, nous ont démontrés qu'il était aussi indiscutablement « Amour » et « Miséricorde » et tout cela dans une parfaite harmonie de fonctionnement.
Le plus commode pour l'humanité pécheresse, c'est un "laisser faire" qui fonde sa réflexion sur les deux valeurs ; « Amour » et « Pardon » qui permettent dans l'assoupissement des consciences d'éradiquer les vérités les plus criantes et les erreurs les plus variées et leurs conséquences les plus graves. C'est une forte tentation actuelle, a laquelle se laisser aller sans vraie réflexion, trop de responsables laïcs et religieux devant des situations d'enfants écartelés.
En tant que médecin, j'ai pour règle de privilégier la recherche de la vérité dans la connaissance laborieusement élaborée de disciplines impliquées dans ces graves problèmes ; de famille, de mariage et les responsabilités, de soutien qui les décomposent.

La première des conséquences de ce préalable et de faire apparaître le constat incontournable de la définition de l'union irréversible et insécable du couple dans le mariage, sacralise de notre religion, par son contrat de fécondité dans le don d'un être vivant à l'humanité et a Dieu pour tous les croyant. L'homme est libre d'en rompre le sceau par le meurtre dans l'avortement de son fruit. L'on voit bien par là, le lien étroit entre mariages, divorce et avortement, qui quelque part ressort bien du même crime contre les lois de Dieu et de l'humanité qui essaye d'énoncer et de nous envoyer de nouvelles règles, morales et physiques, de comportement serait dans l’hypocrisie ou l'aveuglement planifié.

On rejoint par là, le caractère insécable dans son essence de l'enfant comme le défini d'une manière incontournable le commandement du Père de toute chose en sa parole intangible donné par son fils jésus : « L'homme et la femme quitteront leurs familles et ne feront plus qu'UN » d'abord dans le fruit de leur union, le jugement de Salomon des deux mères revendiquant le même enfant, nous confirme bien en la matière que l'enfant est insécable dans son identité et se trouve être la pièce maîtresse de cette trilogie homme, femme, enfant qui porte l'humanité.
En effet, la biologie le confirme, l'enfant est porteur de l'ADN de ses deux lignées généalogiques qui remonte les siècles et dont il est une recomposition, radicalement nouvelle, unique et insécable. Quel bonheur pour les parents attentifs de retrouver, la réactualisation d'un trait de caractère, ou anatomique venant faire la preuve d'une constante d'éternité biologiques.
Nul n'a le droit de s'approprier cette identité nouvelle et unique. Les parents biologiques n'en sont que les gardiens, totalement responsables, pour en poursuivre la pérennité. C'est aussi ce qui explique le regard envieux des prédateurs de tout poils.
La réaction de l’humanité tout entière a la photo d'un enfant assassiné dans un contexte véritablement mafieux sur une plage turque nous le rappelle clairement. L'enfant est la pièce maîtresse de notre humanité qui réagit unanimement par les "médias" le montre clairement et c'est bien lui qui doit être le centre de notre réflexion, il ne peut être la victime innocente et convoitée d'ogres avides de chair fraîche dans son identité qui est son bien propre pour la suite de son parcours terrestre. Car ces biens dans des manœuvres de manipulation et d'appropriation de son corps physique et de son âme par des moyens les plus obscurs et les plus sophistiqués de puissants pseudo-scientifiques dépravés et aveuglés par le vertige de prouesses intellectuelles de leur ego dans leurs manipulations de la vie de l'humanité, comme une matière au service de leurs arrogantes absurdités.

En effet en tant que médecin soucieux de l'exactitude des sciences anatomiques, physiologiques et psychologiques, nous devons préciser quelques points de la réalité telle qu'on la constate dans la vie actuelle médiatisée et qui sont incontournables commerce.
Jésus et Dieu le père nous le disent. Nous sommes le « Je suis » et l'enfant est-ce « Je suis ». Il est le centre de ce débat obscur dont on cherche à l’éliminer par le divorce, l'avortement et récemment comme objet de ce pseudo-mariage de l'union anale physiologiquement inféconde de l’homosexualité.
GPA et PMA dernière trouvailles de commercialisation de la VIE avec ses interminables campagnes de presse sophistiquées dans leurs plus petits détails, ses débats scientifiques dérisoires et biaisés, le déferlement médiatique, journalistique et télévisuel habillement orientés et astucieusement dévoyés permettant d'envisager avec la GPA ; la location de ventre alimenté par les perspectives de gains faramineux, ou la procréation médicalement assistée PMA avec la mise en vente dans le monde de la semence humaine commercialisée a des coûts exorbitants, aux frais du contribuable et sur les budgets de la santé déjà en danger.

On doit noter enfin le vaste problème de la vente sur le marché juteux du dépeçage pour leur commercialisation de précieux organes d'enfants. Est-il encore temps de dresser des barrières face à ce monstrueux « tsunami » de dislocation des valeurs fondatrice de l'humanitaire. Seul le père et la mère responsable d'eux-mêmes et des enfants, la société et Dieu peuvent en être encore les remparts ultimes, concernés et avertis.
C'est à ce point précis du débat, qu'il est impératif pour notre survie que les plus hautes autorités morales adoptent une attitude inconciliable avec toute atteinte à la vie, dont l'enfant est le symbole intangible.
Ces dérives clairement annoncées doivent nous inciter à la plus grande prudence dans le problème du laxisme en nature de divorce qui deviendrait par un laissons faire irréfléchi une voie "de plus" ouverte aux pires dérives ; un enfant privé de ses parents biologiques devient la proie facile de tous les prédateurs. Les chiffres restent à confirmer, mais il y a déjà un important trafic commercial des enfants perdus ou vendus des immigrants sous nos yeux devant nos responsables politiques et administratifs et nos journalistes. On achète, on vend, on tue dans ce nouveau phénomène de l'immigration planétaire.

Une première distinction peut clarifier la situation.
1° pour les couples mariés sans enfants, pour lesquels la bienveillance divine n'a pas fécondé leur union, on devrait pouvoir avec les précautions d'usages de confession de la reconnaissance de la gravité de rupture du contrat et des serments civils et de la cérémonie religieuse de rupture du mariage devrait pouvoir l'envisager dans l'église et pour éviter la banalisation de cet acte, après confession du délit et consultation des instances religieuses concernées.
2° par contre en ce qui concerne un couple fécond même avec 1 seul enfant : j'ai pu constater dans une large majorité de mes patients après un dialogue approfondi une phrase radicale qui revenait souvent : « je ne peut divorcer car mon mari est aussi le Père de nos enfants et pour le mari : ce constat définitif ; la Mère de nos enfants » c'était pour moi à chaque fois en vérité après un long dialogue "le bonheur", de la victoire de la VIE dans les difficultés du couple .

En savoir plus sur http://au-dieu-vivant.e-monsite.com/pag ... JhgdQQi.99

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité