Première femme prêtre catholique romaine en France

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
Nova


Messages : 167
Enregistré le : 23 juil. 2004 17:02
Localisation : Belgique

Première femme prêtre catholique romaine en France

Ecrit le 27 mai 2005 02:42

Message par Nova

J'ai entendu l'info à la radio ce matin, alors que je n'étais qu'à moitié réveillée : une femme va être ordonnée prêtre de l'Eglise catholique romaine en France en juillet prochain. Je viens de trouver confirmation sur le net : apparemment, elle est déjà diacre, elle est mariée et ne sera que la première... Elle sera ordonnée par deux femmes évêques (pas françaises, évidemment)...
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-654228,0.html
http://fr.news.yahoo.com/050526/5/4fp8p.html

Je profite pour poser une question : est-ce qu'une femme peut devenir diacre sans aller à l'encontre du Pape ?

Aramis


Messages : 47
Enregistré le : 22 oct. 2004 04:51
Localisation : Région parisienne

Contact :

Ecrit le 27 mai 2005 04:52

Message par Aramis

L'inculture des journalistes français....

Il est impossible qu'AUJOURD'HUI une femme soit prêtre ou évèque de l'Eglise catholique romaine. L'ordination des femmes n'est d'ailleurs pas à l'ordre du jour.
Il s'agit donc là d'une démarche provocatrice et isolée, dont les médias français qui ne comprennent rien aux affaires religieuses se font l'écho, espérant surfer sur un scandale quelconque.

Dans les écritures, on ne trouve rien qui interdise l'ordination des femmes.
Les protestants ont donc des femmes pasteurs, et les juifs des femmes rabbins.
Les obstacles de l'Eglise catholique romaine sont plutôt d'ordre historique. Notre Sainte Eglise est longue à se réformer, et dans notre monde où tout va vite, cela crée des impatiences.
Mais cela viendra un jour; Les femmes seront prêtres, les divorcés pourront communier, et les prêtres pourront se marier.

Que des chrétiens s'engagent dans ces réformes est une bonne chose. Ce qui me choque cependant, c'est cette espèce de mode qui voudrait que n'importe qui, non membre de mon Eglise, m'impose au nom d'une idéologie dominante son point de vue.
Qu'un catholique demande à corps et à cris que son Eglise s'ouvre un peu plus au monde, c'est trés bien. Qu'un journaliste inculte et mécréant se permette de faire des leçons aux catholiques m'exaspère.
Dépassionner l'homme pour les choses terrestres, j'appelle cela une spiritualité de massacre. (François Varillon, 1980)

http://simon63.skyblog.com

http://syndicatholique.over-blog.com

Nova


Messages : 167
Enregistré le : 23 juil. 2004 17:02
Localisation : Belgique

Ecrit le 27 mai 2005 05:31

Message par Nova

Aramis a écrit :Il est impossible qu'AUJOURD'HUI une femme soit prêtre ou évèque de l'Eglise catholique romaine.
S'il existe des femmes évêques en Allemagne, c'est que des hommes évêques les ont ordonnées... Idem pour les femmes diacres en France. En fait, il me semblait que l'ordination des femmes et le mariage des prêtres faisaient partie des priorités du Pape. Mais comme tu le laisses sous-entendre, il faut faire attention au sens du mot "priorité" quand il sort de la bouche du Pape... Peut-être que les ordinations "sauvages" de femmes, si elles se multiplient, pourraient accélérer les choses... Peut-être que oui, peut-être que non...

Aramis a écrit : Que des chrétiens s'engagent dans ces réformes est une bonne chose. Ce qui me choque cependant, c'est cette espèce de mode qui voudrait que n'importe qui, non membre de mon Eglise, m'impose au nom d'une idéologie dominante son point de vue.
A quoi sert de faire des réformes seul dans son grenier ? Pour faire entendre la cause qu'on défend, il faut que les infos circulent. Après on peut réagir : pour ou contre. Et puis, si les journalistes sont sur place, c'est qu'on les a mis au courant. Il n'y a pas de fumée sans feu. Cette femme a répondu aux questions des journalistes apparemment... Pourquoi accuser les journalistes plus que cette femme ?

Aramis


Messages : 47
Enregistré le : 22 oct. 2004 04:51
Localisation : Région parisienne

Contact :

Ecrit le 27 mai 2005 06:03

Message par Aramis

Qu'un évêque ordonne une femme, en dehors des lois de l'Eglise ne fait pas de cette femme un évêque dans le sens du droit canon... En France, le maire de Beigle a marié civilement deux homosexuels, cela n'a pas rendu rendu leur mariage valide aux yeux de la loi qui vient de l'annuler...

Ce qui m'amène à répondre à ta seconde question :

Cette femme qui ne représente qu'elle même convoque des journalistes qui arrivent ventre à terre, uniquement attirré par le parfum de scandale qui émane de la situation.
S'ils connaissaient un peu la situation, ils sauraient que cette ordination n'a pas plus de valeur que le sacre que j'ai un jour pratiqué dans un jeu de rôle.
Et s'ils sont au courant, c'est bien pour salir une fois de plus notre Trés Sainte Mère l'Eglise qu'il font monter la mayonnaise...

:D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D
Dépassionner l'homme pour les choses terrestres, j'appelle cela une spiritualité de massacre. (François Varillon, 1980)

http://simon63.skyblog.com

http://syndicatholique.over-blog.com

Aramis


Messages : 47
Enregistré le : 22 oct. 2004 04:51
Localisation : Région parisienne

Contact :

Ecrit le 27 mai 2005 06:04

Message par Aramis

Aramis a écrit :Qu'un évêque ordonne une femme, en dehors des lois de l'Eglise ne fait pas de cette femme un évêque dans le sens du droit canon... En France, le maire de Beigle a marié civilement deux homosexuels, cela n'a pas rendu rendu leur mariage valide aux yeux de la loi qui vient de l'annuler...

Ce qui m'amène à répondre à ta seconde question :

Cette femme qui ne représente qu'elle même convoque des journalistes qui arrivent ventre à terre, uniquement attiré par le parfum de scandale qui émane de la situation.
S'ils connaissaient un peu la situation, ils sauraient que cette ordination n'a pas plus de valeur que le sacre que j'ai un jour pratiqué dans un jeu de rôle.
Et s'ils sont au courant, c'est bien pour salir une fois de plus notre Trés Sainte Mère l'Eglise qu'il font monter la mayonnaise...

:D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D
Dépassionner l'homme pour les choses terrestres, j'appelle cela une spiritualité de massacre. (François Varillon, 1980)

http://simon63.skyblog.com

http://syndicatholique.over-blog.com

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 27 mai 2005 08:11

Message par persephone

Elle sera excommuniée dés son ordination, et elle le sait.

Appartenant à un courant moderniste, ces catholiques entendent juste s'exprimer et faire entendre leur désir de changement ...

Un éclat comme celui-là, forcément, suscite la curiosité des journalistes et donne une publicité à leur protestation. Je pense que c'est le seul but.

Mais il n'est nullement question pour l'instant d'autoriser l'ordination des femmes. L'ex-cardinal Ratzinger ne créera pas la surprise en changeant d'avis à présent qu'il est devenu pape...

Les évêques de France, par ailleurs, n'ont pas souhaité commenter cette info.

Nova


Messages : 167
Enregistré le : 23 juil. 2004 17:02
Localisation : Belgique

Ecrit le 27 mai 2005 12:06

Message par Nova

Aramis a écrit :Qu'un évêque ordonne une femme, en dehors des lois de l'Eglise ne fait pas de cette femme un évêque dans le sens du droit canon...
Lorsque les employés n'écoutent plus les décisions de leur chef, de quoi est-il encore le chef ? Bon évidemment, ici, il n'y a que des cas isolés qui ne remettent pas en question l'autorité du Pape. Mais s'ils venaient à se multiplier, je pense qu'il perdrait un peu de sa crédibilité : il dit noir et ses ouailles font blanc... Ca n'a plus aucun sens.

De la même manière que le Pape a entendu les fidèles qui scandaient "Santo Subito" en accélérant le processus de béatification de JP2, il peut très bien aussi entendre ceux qui demandent la prêtrise pour les femmes et accélérer les choses. En fait, je pense qu'il a tout à gagner à laisser quelques femmes prendre le devant comme c'est le cas : ça lui permet de préparer la foule et de voir la réaction des fidèles.


persephone a écrit :Mais il n'est nullement question pour l'instant d'autoriser l'ordination des femmes. L'ex-cardinal Ratzinger ne créera pas la surprise en changeant d'avis à présent qu'il est devenu pape...
Il me semble avoir entendu à la radio ou lu (je ne sais plus) que cela figurait parmi les priorités du Pape avec le mariage des prêtres. Mais j'ai dû mal entendre :oops: Désolée...

Pasteur Patrick


Messages : 155
Enregistré le : 08 déc. 2003 13:11
Localisation : Belgique (Union Europ¨¦enne)

Contact :

Ecrit le 27 mai 2005 12:32

Message par Pasteur Patrick

Elle était diaconnesse et a suivi une formation théologique qu'elle a réussi.
Elle ne sera jamais prêtresse puisque l'eglise romaine n'accepte pas le sacerdoce des femmes.

Elle sera donc prêtresse d'un culte catholique non-romain car elle sera quasiment excomunniée aussit^to comme les deux évêques (femmes- qui l'ordonneront.

Pour être la première prêtresse d'un culte, il faut le culte en question l'agrée, logique! Or l'Eglise romaine n'accorde pas de place féminine au sacerdoce. Donc...

Ne disons donc pas , comme le font certains médias mal informés ou en mal de titre à sensation forte, des choses inexactes.

Côté anglican (pourtant proche du monde romain), des prêtresses existent et cela pose encore des problèmes pour certains. des femmes évêques aussi.

Côté protestant: tout dépend de l'Eglise concernée. Généralement, les églises protestantes historiques acceptent l'ordination des femmes qui deviennent donc alors pasteures de paroisse à l'égal de leurs collègues masculins.
Cependant, les églises protestantes dites dissidentes, les Evangéliques surtout et bien évidemment les Fondamentalistes et d'autres encore, n'acceptent pas le ministère pastoral féminin car ils lisent les textes bibliques de manière littéraliste.
Or, comme vous le savez, les textes bibliques sont issus d'une culture masculine de type patriarcal et ont été écrits à une époque où les femmes étaient assujeties aux hommes et dépendaient de l'homme dans la société.

Bonsoir
Forum http://www.arbre-a-palabre.net/
DIEU EST GRAND! (la Bible, I Chron 16:25; Psaume 48:1; Job 37:23)
Image

Aramis


Messages : 47
Enregistré le : 22 oct. 2004 04:51
Localisation : Région parisienne

Contact :

Ecrit le 28 mai 2005 02:24

Message par Aramis

Nova a écrit :Lorsque les employés n'écoutent plus les décisions de leur chef, de quoi est-il encore le chef ?



Dans un tel cas de figure, la plupart du temps, l'employé est purement et simplement fichu à la porte. Et c'est ce qui est arrivé...

On peut regretter que l'Eglise ne soit pas finallement si différente dans son fonctionnement que bien d'autres institutions humaines, et je suis d'accord pour dire que parfois, il nous faudrait plus d'ouverture au monde.
Mais une solution pourrait-être celle-ci : Fais toi catholique, ma chère Nova, et de l'intérieur, aide les progressistes à changer le monde... :wink:
Dépassionner l'homme pour les choses terrestres, j'appelle cela une spiritualité de massacre. (François Varillon, 1980)

http://simon63.skyblog.com

http://syndicatholique.over-blog.com

Nova


Messages : 167
Enregistré le : 23 juil. 2004 17:02
Localisation : Belgique

Ecrit le 28 mai 2005 03:53

Message par Nova

Aramis a écrit :
Nova a écrit :Lorsque les employés n'écoutent plus les décisions de leur chef, de quoi est-il encore le chef ?



Dans un tel cas de figure, la plupart du temps, l'employé est purement et simplement fichu à la porte. Et c'est ce qui est arrivé...
Quand c'est un cas isolé, oui. Mais si les cas se multiplient, c'est la crédibilité du chef qui prend.

Aramis a écrit :On peut regretter que l'Eglise ne soit pas finallement si différente dans son fonctionnement que bien d'autres institutions humaines, et je suis d'accord pour dire que parfois, il nous faudrait plus d'ouverture au monde. Mais une solution pourrait-être celle-ci : Fais toi catholique, ma chère Nova, et de l'intérieur, aide les progressistes à changer le monde... :wink:
Me faire passer pour une catho ? Pourquoi pas... J'en profiterais pour m'introduire au Vatican et découvrir tout ce qu'on nous cache. Je le publierais dans un roman qui serait bien vite bestseller. Jouer à India Jones dans le Vatican, bonne idée :wink: Je ne suis même pas allergique aux poussières ...

VexillumRegis

Christianisme [Catholique]

Messages : 148
Enregistré le : 12 nov. 2004 15:25

Ecrit le 28 mai 2005 11:04

Message par VexillumRegis

"C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères (cf. Lc 22,32), que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église."

Jean-Paul II - 22 mai 1994.

La question est donc réglée.

Aramis a écrit :Dans les écritures, on ne trouve rien qui interdise l'ordination des femmes. Les protestants ont donc des femmes pasteurs, et les juifs des femmes rabbins.

Ce qui n'est pas exact. Les protestants n'acceptent pas la notion d'ordre et le sacrement qui va avec. Leur femmes pasteurs ne sont donc pas ordonnées ; elles n'accomplissent qu'un simple service.

- VR -


catharus

Avatar du membre

Messages : 1
Enregistré le : 29 mai 2005 10:58

Ecrit le 29 mai 2005 11:13

Message par catharus

LumendeLumine a écrit :J'aime la façon directe et polie à la fois qu'a Vexillum Regis de clouer le bec à tout le monde :lol:


Tout groupe réligieux ou pas qui place la femme dans une situation de simple servante et ne lui donne pas l'opportunité à un moment donné d'exprimer sa personnalité, est un groupe mort et sans avenir, ségrégationniste et arriéré. Ceux, par contre, qui ont osé ordonner une femme prêtre,ont parfaitement compris qu'à un moment donné il convient de déchirer les vieilles toiles d'araignées d'un conformisme dogmatique qui n'a jamais été décrété que par des hommes, et non pas des prophètes. Donc, moralité, le bec n'a pas été cloué pour tout le monde! Le jour où les prêtres catholiques pourront se marier, il est fort probable, que vous le vouliez ou non, que les églises, à nouveau, se remplissent. Mais, commbe vous restez enfoui dans vos dogmes poussiéreux,non seulement celà n'arrivera pas, mais de plus, il faudra vendre vos églises pour en faire des appartements.........pourquoi pas pour les femmes seules et sans ressources, par exemple

Nova


Messages : 167
Enregistré le : 23 juil. 2004 17:02
Localisation : Belgique

Ecrit le 29 mai 2005 11:34

Message par Nova

LumendeLumine a écrit :J'aime la façon directe et polie à la fois qu'a Vexillum Regis de clouer le bec à tout le monde :lol:


Si JP2 dit que et ses ouailles font le contraire, je ne vois pas en quoi VR me cloue le bec :lol: Peu importe ce que dit (ou plutôt a dit :lol: ) JP2, seul importe la réception de ce qu'il a dit...
Modifié en dernier par Nova le 30 mai 2005 02:34, modifié 1 fois.

Pasteur Patrick


Messages : 155
Enregistré le : 08 déc. 2003 13:11
Localisation : Belgique (Union Europ¨¦enne)

Contact :

Ecrit le 29 mai 2005 12:52

Message par Pasteur Patrick

Il y a dans l'Eglise qui se fonde sur les paroles de Jésus-Christ, deux Ordonnances ou deux "rites" ou encore deux sacrements: le baptême et le Repas du Seigneur ou Cène (Sainte-Cène).

Les Eglise issues de la Réforme ont donc rejeté les "autres sacrements" en tant que tels, mais non ce qu'ils sont sont. Ainsi, la Confession est bien une pratique pastorale sans être toutefois un "sacrement de l'Eglise". Il en est de même des autres inventions romaines, en ce compris le sacrement de l'Ordre. Mais le Ministère pastoral existe bel et bien et touche aussi bien les hommes que les femmes aujourd'hui. Il s'a&git bien d'une "Ordination" au sens théologique du terme.
Si vous vous référez aux textes réformés ,vous trouverez dans la Liturgie une rubrique ORDINATION D'UN PASTEUR (ou CONSECRATION PASTORALE) avec une liturgie appropriée et imposition des mains du corps pastoral sur l'impétrant ou, aujourd'hui, de l'impétrante.

Je peux concevoir que VR n'ait pas les mêmes références théologiques que les miennes, mais qu'il ne juge pas des miennes à la lumière des siennes en les prenant pour vérités "universelles" sans aucune explication autre que le recours sempiternel à l'argument d'autorité (style: mon Eglise A la Vérité sur ce sujet et je cloue le bec aux autres.)
L'Ordination des pasteures protestantes est reconnue par l'Eglise de Jésus-Christ qui s'est réformée... que l'autre Eglise, assise à Rome, ne le reconnaisse pas est un autre sujet. Le fameux document oecuménique dit le BEM, pour Baptême, Eucharisite et Ministères s'est acordé sur le Baptême avec une reconnaissance commune de ce rite, mais s'est "interrompu" sdès la mise enroute du second point, sur la sainte Cène et le troisièmpe point est difficile à aborder, càd les Ministères ordonnés, à cause de qui ? Certainement pas à cause des "chrétiens réformés" mais des thèses "monolithiques" de Rome.
Forum http://www.arbre-a-palabre.net/
DIEU EST GRAND! (la Bible, I Chron 16:25; Psaume 48:1; Job 37:23)
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités