que dit la bible ???????

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
elisheva

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune

Messages : 15
Enregistré le : 14 sept. 2005 13:55

que dit la bible ???????

Ecrit le 17 oct. 2005 02:46

Message par elisheva

Bonjour a toutes et a tous,
Tout d abord j aimerai preciser que je n aimerai pas que ma demarche voir mes questions froissent ou soi ent mal interpreter.
Voila, je suis croyante et catholique d origine, mais voila un certain temps je me pose de multiples questions. Je l ai deja poser a bien des gens et j ai quelques reponses mais j aimerai avoie plus d explications.
si la bible est la parole de Dieu, comment cela ce fait il que l on trouve tant de differences et d interpretations si divergeantes ??????
qui peut etre certain d avoir la bonne " traduction" ????
Moi personnellement, je dois avouer que j ai bien du mal a interpreter certains passage de la bible, et j avoue m y perdre.
Merci de vos reponses, elles m aideront je l espere a y voir plus clair.

IIuowolus

[Religion] Deisme [Organisation] Aucune

Messages : 72
Enregistré le : 09 avr. 2004 03:11
Localisation : CH

Contact :

Ecrit le 17 oct. 2005 03:11

Message par IIuowolus

les différentes interpretation viennent du fait que depuis l'antiquité on considérent qu'un vérité spirituelle comporte trois niveaux de révélation.
un sens personelle, un sens impersonelle et un sens absolu.

Cette idées à été renforcer avec les paraboles, les symbolisme et les metaphores.

Au finale, la tradition religieuse, c'est dit ou à décider qu'il existait au moins autant de manière d'interpréte la revelation qu'il y a d'ange principaux. Ce qui à donnez la septante qui suppute que chaque revelation peux être compris de 70 manière différente.
Proverbe 8.1

Pasteur Patrick


Messages : 155
Enregistré le : 08 déc. 2003 13:11
Localisation : Belgique (Union Europ¨¦enne)

Contact :

Ecrit le 17 oct. 2005 05:50

Message par Pasteur Patrick

La loi est aussi sujète à interprétation. Qui peut dire que sa parole traduit sa pensée avec exactitude ?

La Bible est Parole de Dieu et se prête au jeu de l'interprétation. Comment pourrait-il en être autrement ?
"Tu aimeras ton prochain comme toi-même" est une citation de la Torah que Jésus a rerpis avec force. Mais chacun aimera son prochain avec des intensités diverses. L'ordre est général, mais la pratique nous appartient. Notre enfant ou notre épouse/é"poux sont aimés en tant que chrétien, mais avec une intensité différzente de l'amour général envers tout être humain.
Ainsi, on agrandit le cercle de nos amours: aimer l'Afghan ou le Pakistanais , certes, mais cela se traduira dans des actes généreux dans des moments précis, comme l'aide consécutives au tremblement de terre. mais L'amour du prochain concenre aussi et surtout ceux qui nous sont proches, comme l'indique le mot "prochain"!

La Bible est une collection de livres écritqs à des époques divertses, par des auteurs qui ne se caonnaissaient pas et ne vivaient pas en même temps. Aucun 'avait le projet d'écrire ses livres en fonction des autres ni, surtout, de croire qu'ils seraient mis ensemble pour former ce bel ensemble biblique ! Ce fut le travail des Juifs et des Chrétiens au III ème siècle après Jésus-Christ, à la suite d'une remise en question d'hérétiques.

Les divergences dont on parle, encore faudrait-il voir voir en quoi les chrétiens divergent, pourquoi et surtout, est-ce que cela porte sur des choses importeantes ou secondaires?
La question de l'amour est importante et est la clé du christiansime. Il y a ainsi quelques fondements intangibles qui font le chrétien: une foi, u baptême, une Eglise (= une Communauté de chrétiens qui forment le Corps du Christ etc.) En reprenant ces points, nous dirons que tous les chrétiens y croient. mais en pratique, nous comprenons ces choses autrement ! Il nous appartient dès lors d'être généreux envers ceux qui ne pensnent pas comme nous et accepter l'idée que Dieu parle, mais que chacun comprend autrement pour lui-même.

Salut
Forum http://www.arbre-a-palabre.net/
DIEU EST GRAND! (la Bible, I Chron 16:25; Psaume 48:1; Job 37:23)
Image

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 321
Enregistré le : 23 oct. 2003 17:08
Localisation : québec

Ecrit le 17 oct. 2005 06:39

Message par septour

c'est VRAI ,nos mots sont d'une pauvreté evidente quand il sagit de traduire notre pensée,nos émotions,un sentiment.
c'est une des raisons pour lesquelles les écritures ne peuvent pas étre exactes.l'interpretation est ,a mon avis ,tout a fait aléatoire;voir les versions alambiquées de versets que nos amis du forum etalent dans leurs écrits.
dieu nous "parle"par les émotions,les sentiments,des "flashes", qui n'ont pas besoin de passer par le filtre de l'intellect.les mots qu'il emploie d'autre part ne sortiront pas de la conversation ordinaire. :lol:

claude

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 17 oct. 2005 09:22

oooooo chrétien voyez !!!!

Ecrit le 17 oct. 2005 10:02

Message par claude

Se peut-il que Moïse ait participé à la rédaction de sa propre nécrologie avant sa mort ? Est-ce que les juifs rédigeaient leurs propres nécrologies ? "Moïse mourut ... âgé ... de 120 ans ... !l ne s'est plus levé, en Israël, de prophète comme Moïse..." (Deutéronome 34:5-10)

Analysons à présent l'Ancien Testament, sous différents angles.

Gerard


Messages : 72
Enregistré le : 10 juil. 2005 13:14
Localisation : Evreux

Contact :

LA BIBLE S'ETUDIE

Ecrit le 17 oct. 2005 10:59

Message par Gerard

La Bible n'est pas "la parole de Dieu".

La Bible, c'est "la parole d'hommes inspirés par Dieu".

Et chacun de ses hommes est "plus ou moins bien inspiré" ce qui implique des différences de vue.

C'est bien pour ça qu'il faut ETUDIER la Bible.

Sinon, il suffirait juste de l'apprendre par coeur, comme les tables de multiplications et de les réciter comme un gentil robot.

Dieu veut nous donner sa vérité, mais il veut aussi qu'on fasse la moitié du chemin pour l'atteindre.

...
Le réalisme est relatif, seul le romantisme est absolu.

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 321
Enregistré le : 23 oct. 2003 17:08
Localisation : québec

Ecrit le 17 oct. 2005 12:42

Message par septour

d'autre part,si la bible est bien la parole de dieu ,il n'y a pas a interpreter ces paroles,sinon qui aurait la bonne interpretation?
la bible a surement été inspirée,mais les mots qui y furent couchés rendirent ils exactement ce qui fut inspiré?la reponse est non! il est extremement ardu de faire passer des émotions ,des sentiments dans des mots!! ce qui nous parvient est necessairement delavé,affadi par les traductions. :(

Lepante71

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 09 oct. 2005 18:41

Re: que dit la bible ???????

Ecrit le 17 oct. 2005 14:51

Message par Lepante71

elisheva a écrit :Bonjour a toutes et a tous,
Tout d abord j aimerai preciser que je n aimerai pas que ma demarche voir mes questions froissent ou soi ent mal interpreter.
Voila, je suis croyante et catholique d origine, mais voila un certain temps je me pose de multiples questions. Je l ai deja poser a bien des gens et j ai quelques reponses mais j aimerai avoie plus d explications.
si la bible est la parole de Dieu, comment cela ce fait il que l on trouve tant de differences et d interpretations si divergeantes ??????
qui peut etre certain d avoir la bonne " traduction" ????
Moi personnellement, je dois avouer que j ai bien du mal a interpreter certains passage de la bible, et j avoue m y perdre.
Merci de vos reponses, elles m aideront je l espere a y voir plus clair.


Le christianisme (du moins dans la forme catholique) n'est pas une religion du Livre au sens ou peut l'être le mahométisme qui a une fâcheuse tendance à idolatrer un texte. La Parole de Dieu ne s'est pas faite Livre : les chrétiens n'ont que faire d'une pseudo inlittération de type coranique, ils ont beaucoup plus, ils ont l'Incarnation du Verbe.

Voici quelques extraits de saint Augustin (dans "l'accord des évangiles")

Qu'y a-t-il donc qui doive paraître contraire dans ces passages des évangélistes que je viens de mettre en regard ? Faut-il voir une opposition entre celui qui l'ait parler ainsi Jean-Baptiste.: «Je ne suis pas digne de porter sa chaussure; » et ceux qui lui font dire : « Je ne suis pas digne de délier les cordons de sa chaussure? » Il semble, en effet, qu'il y a, non pour les termes, ni l'ordre des mots, ni certaine forme particulière de langage, mais dans la chose elle-même une différence entre porter la chaussure, » et « délier les cordons de la chaussure. » On peut donc avec raison demander ce que Jean-Baptiste a dit qu'il n'était pas digne de faire ; si c'est de porter la chaussure ou d'en délier les cordons. Car s'il n'a dit que l'une des deux choses, celui-là seul qui a pu la rapporter parait être le narrateur véridique: et celui qui a écrit l'autre, sera regardé, sinon comme ayant voulu tromper, du moins comme ayant été trompé par une mémoire infidèle. Mais il faut écarter des évangélistes toute erreur, non-seulement celle qui résulte du mensonge, mais celle même qui vient de l'oubli; c'est pourquoi, s'il importe d'entendre sous les expressions porter la chaussure » et délier les cordons de la chaussure, » deux idées vraiment différentes, que penserons-nous devoir conclure pour ; l'exacte intelligence des récits évangéliques, sinon que Jean-Baptiste a dit l'une et l'autre chose, soit dans plusieurs discours, soit dans les mêmes ? Car il a pu parler ainsi Je ne suis pas digne de délier les cordons de sa chaussure ni de la porter. Alors les évangélistes en rappelant, l'un la première proposition, l'autre la seconde, ont tous également fait un récit véridique. Cependant, en parlant de la chaussure du Seigneur, Jean-Baptiste a eu seulement en vue de montrer la grandeur suprême du Seigneur et sa propre bassesse ; qu'un évangéliste ait écrit : « Je ne suis pas digne de délier les cordons de sa chaussure , » ou : « Je ne suis pas digne de porter sa chaussure, », il a toujours rendu la même idée, exprimé le même sens, quand, mettant dans la bouche du précurseur un langage quelconque au sujet des souliers du divin Maître, il a également fait ressortir son intention de montrer combien Jésus lui était supérieur. Une règle dont le souvenir sera d'un très-grand avantage dans tout le cours de ce traité sur l'accord des évangélistes, c'est donc de ne pas regarder comme erroné le langage de celui qui en faisant, certains changements aux discours d'un personnage, expose néanmoins son idée et son intention, aussi exactement que celui qui rapporte rigoureusement toutes ses paroles; par là nous apprenons avantageusement qu'il ne faut chercher qu'à se rendre compte de la pensée et de la volonté de celui qui parle.




Saint Jean ne dit point comment le Seigneur envoya chercher ces deux animaux; cependant il indique en peu de mots qu'il y avait un ânon, et cite le passage du prophète également rapporté par saint Matthieu. Si donc le texte du prophète présente une légère différence avec celui des Evangélistes, on peut dire que la pensée n'est point différente. Mais la difficulté est plus sérieuse, parce que saint Matthieu fait paraître l'ânesse dans le passage qu'il cite du prophète, tandis qu'il n'en est pas question dans la même citation qu'en fait saint Jean, ni dans les manuscrits dont se servent les Eglises. On peut, je crois, expliquer cette différence, par la raison que saint Matthieu, comme on le sait, écrivit en hébreu son Evangile. Or il est certain que la version des Septante ne s'accorde pas toujours avec le texte hébraïque, comme ont pu le constater ceux qui connaissent cette langue et qui ont entrepris de traduire chacun en particulier ces mêmes livres écrits en hébreu. Veut-on savoir encore la raison de cette différence, et chercher pourquoi cette version des Septante, qui jouit d'une si grande autorité, s'écarte en tant d'endroits du sens rigoureux exprimé dans les manuscrits hébraïques? Voici la raison qui me parait la plus probable. Les Septante ont été inspirés dans ce travail par le même Esprit qui a révélé les vérités contenues dans le texte à traduire : la preuve en est dans leur accord si admirable, attesté par l'histoire. Aussi, malgré quelques variétés d'expressions, comme ils ne se sont point écartés de la pensée divine, écrite en ces livres et à laquelle doit se plier le langage, ils nous offrent un nouvel exemple de ce que nous admirons aujourd'hui dans le récit à la fois si varié et si uniforme des quatre évangélistes car on ne peut accuser de fausseté un auteur dont les expressions diffèrent de celles d'un autre, s'il ne s'écarte point de sa pensée lorsqu'il doit exprimer les mêmes faits, les mêmes idées. Ce principe, très-utile dans le cours de la vie pour éviter ou condamner l'imposture, ne l'est pas moins en matière de foi. Ne croyons pas, en effet, que la vérité soit attachée à des sons qui seraient comme consacrés et que Dieu nous recommande les mots comme la pensée qu'ils doivent exprimer : bien loin de là, les vérités sont tellement supérieures aux formes de langage qui doivent les reproduire, que nous ne devrions point nous mettre en peine de chercher ces formes, si nous pouvions, sans elles, connaître la vérité comme Dieu la connaît et comme les anges la connaissent en lui.

Au passage, si les chrétiens étaient si prompts à falsifier les écritures, ils auraient unifié le texte. Un pape des premiers siècles aurait exigé, sous peine de mort, que soient brûlés tous les manuscrits s'écartant de la Vulgate, comme l'a fait Othman pour le Coran, et les faibles d'esprits pourraient aujourd'hui s'extasier sur la remarquable unité qui régnerait parmi les manuscrits sauvés des flames, quoique le "miracle" ne soit que l'oeuvre toute humaine d'un pyromane dénué de tout scrupule.

J'ajouterai que Dieu n'a même pas promis que le texte de la Bible survivrait jusqu'à la fin du monde. De très nombreux manuscrits ont d'ailleurs été brûlés lors des persécutions (par les ennemis de notre religion, non par son gardien!), particulièrement durant la grande persécution de Dioclétien. Que se passerait-il si la Bible disparaissait, lors d'une persécution particulièrement violente? Eh bien l'Eglise survivrait car ce que Dieu a promis, c'est que les portes de l'enfer ne prévaudraient pas contre elle. L'Eglise existait d'ailleurs avant les Evangiles écrits, avant les lettres de Paul, avant l'Apocalypse. L'Eglise catholique est née à la Pentecôte, et non lorsque la dernière ligne du nouveau Testament a été rédigée. Si la Bible disparaissait, la Sainte Tradition qui nous l'a donnée continuerait son oeuvre. Dieu serait toujours présent dans l'eucharistie et le baptême apporterait encore le salut aux hommes.

claude

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 17 oct. 2005 09:22

Re: LA BIBLE S'ETUDIE

Ecrit le 18 oct. 2005 05:36

Message par claude

Ce qu'ils disent. LES CHRÉTIENS CONFESSE

Le Docteur W. Graham Scroggie du Moody Bible Institute (l'Institut Moody ,Bible) de Chicago, l'une des missions évangéliques chrétiennes les plus prestigieuses du monde, répond à la question posée "La Bible, est-elle la parole de Dieu ?" par un livre intitulé : "Elle est d'essence humaine et cependant divine". A la page 17, il écrit : "Oui, la Bible est d'essence humaine, bien que certains aient nié ce fait. Les livres de la Bible (l) n'ont fait que traverser l'esprit des hommes, car écrits dans un langage humain, par la main de l'homme et portant en eux toutes les caractéristiques humaines".

Un autre savant chrétien Kenneth Cragg, l'évêque anglican de Jérusalem, dit dans son livre: "The Call of the Minaret" (l'Appel du Minaret), page 277

"Pas comme le nouveau Testament (2)... Il existe une condensation, une rédaction (3) et aussi un choix, des reprises de citations et des témoignages. Les Évangiles ont survécu à leurs auteurs et sont présents dans l'esprit de l'Église. Ils sont les représentants de 1 expérience et de l'histoire."

1. La Bible n'est pas un seul livre, c'est une sélection et une compilation de plusieurs livres.
2. Par opposition au Coran.
3. "Rédaction" - alternance aussi.

Dr Graham Scroggie, dans son livre précité, plaide en faveur de la Bible, page 29

"Et soyons parfaitement honnêtes lorsque nous continuons à étudier la question. (La Bible est-elle la Parole de Dieu ?). Souvenons-nous que nous devons aussi écouter ce que la Bible dit d'ellemême. Dans un tribunal, nous supposons qu'un témoin dit la vérité et nous devons alors accepter ce qu'il dit d moins que nous n ayons matière d le suspecter ou puissions prouver qu'il ment. Il faudrait sûrement donner d la Bible l'occasion d'être entendue, et alors elle pourrait être perçue d'une oreille plus patiente."

Le procès est honnête et raisonnable. Nous ferons donc comme il demande et laisserons la Bible parler d'elle-même.

Dans "les cinq premiers livres de la Bible - Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome - il y a plus de 700 affirmations qui prouvent non seulement que Dieu n'est pas l'auteur de ces livres, mais que Moïse n'aurait pas non plus participé à leur rédaction.

Ouvrez ces livres au hasard et vous verrez

- "Et le Seigneur lui dit: Pars..."
- "Et Moïse dit au Seigneur: le peuple ne peut venir..."
- "Et le Seigneur dit d Moise : Va au devant du peuple..."
- "Et le Seigneur dit d Moïse: Parle..."
- "Et le Seigneur dit d Moise : Descends, ..."

II est évident que ce ne sont ni les Paroles de Dieu, ni celles de Moïse, mais plutôt des "ouï-dire" écrits par une troisième personne.

MOISE RÉDIGE SA PROPRE NECROLOGIE
Se peut-il que Moïse ait participé à la rédaction de sa propre nécrologie avant sa mort ? Est-ce que les juifs rédigeaient leurs propres nécrologies ? "Moïse mourut ... âgé ... de 120 ans ... !l ne s'est plus levé, en Israël, de prophète comme Moïse..." (Deutéronome 34:5-10)

Analysons à présent l'Ancien Testament, sous différents angles.

medico


Messages : 182
Enregistré le : 27 juin 2005 12:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: LA BIBLE S'ETUDIE

Ecrit le 18 oct. 2005 07:03

Message par medico

[quote="Gerard"]La Bible n'est pas "la parole de Dieu".

La Bible, c'est "la parole d'hommes inspirés par Dieu".

Et chacun de ses hommes est "plus ou moins bien inspiré" ce qui implique des différences de vue.

C'est bien pour ça qu'il faut ETUDIER la Bible.


pourtant PAUL DIT LE CONTRAIRE DE TOI GERARD. :wink:
(1 Thessaloniciens 2:13) 13 Oui, voilà pourquoi, nous aussi, nous remercions Dieu constamment, parce que, quand vous avez reçu la parole de Dieu que vous entendiez de nous, vous l’avez acceptée, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, laquelle est aussi à l’œuvre en vous, les croyants [...]

(Galates 1:11) 11 Car je vous fais savoir, frères, que la bonne nouvelle qui a été annoncée par moi comme une bonne nouvelle n’est pas [une invention] humaine [...] :lol:
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance .
AM


http://www.watchtower.org/languages/francais/bible/

Gerard


Messages : 72
Enregistré le : 10 juil. 2005 13:14
Localisation : Evreux

Contact :

WALKMAN DIVIN

Ecrit le 18 oct. 2005 10:45

Message par Gerard

Medico dit :
pourtant PAUL DIT LE CONTRAIRE DE TOI GERARD.
(1 Thessaloniciens 2:13) 13 Oui, voilà pourquoi, nous aussi, nous remercions Dieu constamment, parce que, quand vous avez reçu la parole de Dieu que vous entendiez de nous, vous l’avez acceptée, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, laquelle est aussi à l’œuvre en vous, les croyants [...]

La parole de Dieu ? Oui, donc il ne parle pas de la Bible.

La Bible est un outil pour entendre la parole de Dieu, mais elle n'est pas LA PAROLE DE DIEU.

Comme si tu me disais :
:D "- J'adore la musique du WALKMAN SONY !"

8-) Sony ne fait pas de musique, il la diffuse. C'est pareil pour la Bible : elle diffuse la parole de Dieu, mais elle n'est pas la parole de Dieu. Faut savoir "décoder" le signal pour entendre quelque chose.

...
Le réalisme est relatif, seul le romantisme est absolu.

medico


Messages : 182
Enregistré le : 27 juin 2005 12:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 18 oct. 2005 10:47

Message par medico

SI TU LE DIT

(Actes 17:11) 11 Or ces derniers avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique, car ils reçurent la parole avec le plus grand empressement, examinant soigneusement les Écritures chaque jour [pour voir] si ces choses étaient ainsi .

LA PAROLE OU LES ECRITURES C'EST PAS LA MËME CHOSE. MON AMI GERARD ?
:wink:



:
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance .
AM


http://www.watchtower.org/languages/francais/bible/

Lepante71

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 09 oct. 2005 18:41

Re: LA BIBLE S'ETUDIE

Ecrit le 18 oct. 2005 12:45

Message par Lepante71

claude a écrit :Ce qu'ils disent. LES CHRÉTIENS CONFESSE

Le Docteur W. Graham Scroggie du Moody Bible Institute (l'Institut Moody ,Bible) de Chicago, l'une des missions évangéliques chrétiennes les plus prestigieuses du monde, répond à la question posée "La Bible, est-elle la parole de Dieu ?" par un livre intitulé : "Elle est d'essence humaine et cependant divine". A la page 17, il écrit : "Oui, la Bible est d'essence humaine, bien que certains aient nié ce fait. Les livres de la Bible (l) n'ont fait que traverser l'esprit des hommes, car écrits dans un langage humain, par la main de l'homme et portant en eux toutes les caractéristiques humaines".

Un autre savant chrétien Kenneth Cragg, l'évêque anglican de Jérusalem, dit dans son livre: "The Call of the Minaret" (l'Appel du Minaret), page 277

"Pas comme le nouveau Testament (2)... Il existe une condensation, une rédaction (3) et aussi un choix, des reprises de citations et des témoignages. Les Évangiles ont survécu à leurs auteurs et sont présents dans l'esprit de l'Église. Ils sont les représentants de 1 expérience et de l'histoire."

1. La Bible n'est pas un seul livre, c'est une sélection et une compilation de plusieurs livres.
2. Par opposition au Coran.
3. "Rédaction" - alternance aussi.

Dr Graham Scroggie, dans son livre précité, plaide en faveur de la Bible, page 29

"Et soyons parfaitement honnêtes lorsque nous continuons à étudier la question. (La Bible est-elle la Parole de Dieu ?). Souvenons-nous que nous devons aussi écouter ce que la Bible dit d'ellemême. Dans un tribunal, nous supposons qu'un témoin dit la vérité et nous devons alors accepter ce qu'il dit d moins que nous n ayons matière d le suspecter ou puissions prouver qu'il ment. Il faudrait sûrement donner d la Bible l'occasion d'être entendue, et alors elle pourrait être perçue d'une oreille plus patiente."

Le procès est honnête et raisonnable. Nous ferons donc comme il demande et laisserons la Bible parler d'elle-même.

Dans "les cinq premiers livres de la Bible - Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome - il y a plus de 700 affirmations qui prouvent non seulement que Dieu n'est pas l'auteur de ces livres, mais que Moïse n'aurait pas non plus participé à leur rédaction.

Ouvrez ces livres au hasard et vous verrez

- "Et le Seigneur lui dit: Pars..."
- "Et Moïse dit au Seigneur: le peuple ne peut venir..."
- "Et le Seigneur dit d Moise : Va au devant du peuple..."
- "Et le Seigneur dit d Moïse: Parle..."
- "Et le Seigneur dit d Moise : Descends, ..."

II est évident que ce ne sont ni les Paroles de Dieu, ni celles de Moïse, mais plutôt des "ouï-dire" écrits par une troisième personne.

MOISE RÉDIGE SA PROPRE NECROLOGIE
Se peut-il que Moïse ait participé à la rédaction de sa propre nécrologie avant sa mort ? Est-ce que les juifs rédigeaient leurs propres nécrologies ? "Moïse mourut ... âgé ... de 120 ans ... !l ne s'est plus levé, en Israël, de prophète comme Moïse..." (Deutéronome 34:5-10)

Analysons à présent l'Ancien Testament, sous différents angles.


Quand vous balancez les niaiseries de ce pauvre fou d'Ahmed Deedat, vous pourriez le dire tout de suite. Ce serait honnête, et ça nous ferait gagner du temps.

elisheva

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune

Messages : 15
Enregistré le : 14 sept. 2005 13:55

Ecrit le 18 oct. 2005 14:14

Message par elisheva

BONJOUR A TOUS,
Ne vous battez pas a cause de moi, si j avais pas poser ces questions...... Mais je me rend compte que vous n avez pas de reponses a donner, vous aussi savez pas vraiment. La Bible parole de Dieu, mais bien des gens me disent que la Bibler ne sont que les ecrits de ce que Dieu a voulut nous transmettre. Mais j en suis sure, il n a pas voulut semer la discorde mais la paix. :D
Je vous remercie tres sincerement pour vos reponses, il y a chez tout le monde des point qui meritent de l attention.
bizzzzzzzzz

quintessence

[ Musulman ]

Messages : 3
Enregistré le : 16 avr. 2005 06:06

Ecrit le 18 nov. 2005 11:01

Message par quintessence

IInowolus a écrit :les différentes interpretation viennent du fait que depuis l'antiquité on considérent qu'un vérité spirituelle comporte trois niveaux de révélation.
un sens personelle, un sens impersonelle et un sens absolu.

Cette idées à été renforcer avec les paraboles, les symbolisme et les metaphores.

Au finale, la tradition religieuse, c'est dit ou à décider qu'il existait au moins autant de manière d'interpréte la revelation qu'il y a d'ange principaux. Ce qui à donnez la septante qui suppute que chaque revelation peux être compris de 70 manière différente.


les 72 manière pour étre exacte iinowolus.
allah par l'intermédiaire de ceux qui a choisi parmi les étres humains , dans le coran a écrit : el-asr
"1. Par le Temps ! 2. L'homme est certes, en perdition,3. sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, s'enjoignent mutuellement la vérité et s'enjoignent mutuellement l'endurance."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités