Hors de l'Eglise, point de salut.

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre

"Hors de l'Eglise, point de salut", cela veut dire :

Tous ceux qui n'appartiennent pas à l'Eglise catholique sont voués à l'enfer.
3
14%
Suivre le Christ implique de suivre l'Eglise, malgré les difficultés qu'elle nous pose parfois.
5
24%
Il faut oublier cet adage.
13
62%
 
Nombre total de votes : 21

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 26 déc. 2005 11:06

Message par LumendeLumine

Laissez-les donc à leurs superstitions. C'est certes un mal dont ils sont appelés à se défaire, mais avant cela il faudrait déplorer la société de consommation à laquelle adhèrent la majorité des catholiques ici, les nombreuses hérésies sur toutes sortes de points de doctrine à commencer par la morale, etc.

"Le Magistère souligne encore l’importance de la piété populaire pour la vie et la conservation de la foi du peuple de Dieu et pour la promotion de nouvelles initiatives dans le domaine de l’évangélisation."

Le Magistère, qui tient à mettre en évidence les valeurs propres de la piété populaire, ne cesse, toutefois, de signaler certains dangers qui peuvent la menacer: ainsi, la présence insuffisante de certains éléments essentiels de la foi chrétienne, parmi lesquels la signification de la Résurrection du Christ pour le salut de l’humanité, le sens de l’appartenance à l’Église et la personne et l’action du Saint Esprit; la disproportion entre, d’une part, l’attachement envers le culte des Saints et, d’autre part, l’affirmation de la souveraineté absolue de Jésus-Christ et de son mystère; le contact direct trop rare avec la Sainte Écriture; l’éloignement de la vie sacramentelle de l’Église; la tendance à séparer le culte des obligations de la vie chrétienne; la conception utilitariste de certaines formes de piété; l’emploi de "signes, de gestes et de formules, qui, parfois, prennent une importance excessive, jusqu’à la recherche du spectaculaire"; le risque, dans des cas extrêmes, de "favoriser la pénétration des sectes et même en arriver à la superstition, à la magie, au fatalisme ou à l’oppression".

66. En vue de remédier à ces carences et à ces défauts éventuels de la piété populaire, le Magistère de notre temps rappelle avec insistance qu’il faut l’"évangéliser", en établissant un contact fécond entre cette dernière et la parole de l’Évangile. Cette relation privilégiée contribuera à "la libérer progressivement de ses défauts, en la purifiant et en la consolidant, et donc en faisant en sorte que ses éléments ambigus acquièrent une physionomie plus claire dans ses contenus de foi, d’espérance et de charité".


Extrait du Directoire sur la piété populaire et la liturgie

piotr

Avatar du membre

Messages : 18
Enregistré le : 19 déc. 2005 10:18
Localisation : belgique

Contact :

le drame

Ecrit le 26 déc. 2005 11:58

Message par piotr

le drame .. il n'a même pas besoin de s'accrocher .... faut les voir, ces masses hideuses venir devant sa fenêtre implorer la bénédiction du dieu vivant .... Ave Cesar ! ....et repartir la conscience tranquille !
8-)
Tout est sceau;
tout est miroir;
tout, pourtant, est voilé au regard brouillé

ahasverus


Messages : 927
Enregistré le : 29 mai 2005 23:50
Localisation : Asie du Sud Est

Ecrit le 26 déc. 2005 22:43

Message par ahasverus

LumendeLumine a écrit :Laissez-les donc à leurs superstitions. C'est certes un mal dont ils sont appelés à se défaire, mais avant cela il faudrait déplorer la société de consommation à laquelle adhèrent la majorité des catholiques ici, les nombreuses hérésies sur toutes sortes de points de doctrine à commencer par la morale, etc.

"Le Magistère souligne encore l’importance de la piété populaire pour la vie et la conservation de la foi du peuple de Dieu et pour la promotion de nouvelles initiatives dans le domaine de l’évangélisation."

Le Magistère, qui tient à mettre en évidence les valeurs propres de la piété populaire, ne cesse, toutefois, de signaler certains dangers qui peuvent la menacer: ainsi, la présence insuffisante de certains éléments essentiels de la foi chrétienne, parmi lesquels la signification de la Résurrection du Christ pour le salut de l’humanité, le sens de l’appartenance à l’Église et la personne et l’action du Saint Esprit; la disproportion entre, d’une part, l’attachement envers le culte des Saints et, d’autre part, l’affirmation de la souveraineté absolue de Jésus-Christ et de son mystère; le contact direct trop rare avec la Sainte Écriture; l’éloignement de la vie sacramentelle de l’Église; la tendance à séparer le culte des obligations de la vie chrétienne; la conception utilitariste de certaines formes de piété; l’emploi de "signes, de gestes et de formules, qui, parfois, prennent une importance excessive, jusqu’à la recherche du spectaculaire"; le risque, dans des cas extrêmes, de "favoriser la pénétration des sectes et même en arriver à la superstition, à la magie, au fatalisme ou à l’oppression".

66. En vue de remédier à ces carences et à ces défauts éventuels de la piété populaire, le Magistère de notre temps rappelle avec insistance qu’il faut l’"évangéliser", en établissant un contact fécond entre cette dernière et la parole de l’Évangile. Cette relation privilégiée contribuera à "la libérer progressivement de ses défauts, en la purifiant et en la consolidant, et donc en faisant en sorte que ses éléments ambigus acquièrent une physionomie plus claire dans ses contenus de foi, d’espérance et de charité".


Extrait du Directoire sur la piété populaire et la liturgie

Des superstitions qui existent depuis des siecles et ne sont pas pretes a disparaitre.
Mais voila, le clerge local n'a pas le choix, il doit laisser se perpetuer des traditions supersticieuses et des pratiques qu'on pourrait qualifier d'idolatres.
Il doit composer car intervenir creerait la fuite des fideles et plus d'eglises se videraient. Alors il appelle la veneration de la pacha mama alias Marie ou le sehnor do bonfim alias Jesus Christ, veneration populaire. :lol:
En Haiti, les saint catho doivent accepter le concurence de Damballah et du Baron Samedi et l'Eglise locale ferme les yeux car elle n'a pas le choix.
Dans l'Alti plano Andien, La sainte famille est directement en concurence avec les dieux des glaciers, des montagnes et des volcans.
Mais la pire superstition n'est pas celle qui mele les saints Africains, mais celle qui est greffee directement sur le catholicisme. Pour exemple, les huiles aux proprietes "miraculeuses" vendues dans quasi tous les grands centres religieux. Un rebouteux qui ferait la meme chose volerait en tole pour pratique illegale de la medecine.
Un de mes prefere c'est cette echope tenue par des soeurs sur le toit de Saint Pierre a Rome. Au milieu des colifichets habituels des marchands du temple, les benedictions papales, a 25, 50 et 100 Euros.
Venerations populaires, hein?

Tu vis vraimant dans un monde de theorie, mon pauvre Lumen. La vie c'est pas ce qui est ecrit dans le Magistere.
Le sage cherche la verite, le sot l'a trouvee
[img]http://img149.imageshack.us/img149/1925 ... 2er.th.png[/img]

piotr

Avatar du membre

Messages : 18
Enregistré le : 19 déc. 2005 10:18
Localisation : belgique

Contact :

ils sont fous ces romains !

Ecrit le 27 déc. 2005 03:25

Message par piotr

tiens je vendrais bien des bénédictions piotrales ... assorties d'indulgences ....

:twisted:
Tout est sceau;
tout est miroir;
tout, pourtant, est voilé au regard brouillé

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 27 déc. 2005 10:39

Message par LumendeLumine

Salut ahasverus,

La description que tu fais correspond assez bien aux problèmes décrits par le Magistère. J'avoue ne pas trop comprendre, ici, tes accusations.

ahasverus


Messages : 927
Enregistré le : 29 mai 2005 23:50
Localisation : Asie du Sud Est

Ecrit le 28 déc. 2005 01:55

Message par ahasverus

LumendeLumine a écrit :Salut ahasverus,

La description que tu fais correspond assez bien aux problèmes décrits par le Magistère. J'avoue ne pas trop comprendre, ici, tes accusations.

Le magistere est trop occupe a faire couler de l'encre benite pour rendre la vie miserable aux homosexuels, a controler ce que les gens font dans leur lit, a condamner les divorces remaries, a rabaisser ceux qui croient autrement, qu'a nettoyer devant sa propre cour.
A ton avis qu'est ce qui est le plus grave : Vendre des benedictions papales a l'interieur de l'enceinte du Vatican ou distribuer des preservatifs a des sidatiques en Afrique?
Le sage cherche la verite, le sot l'a trouvee
[img]http://img149.imageshack.us/img149/1925 ... 2er.th.png[/img]

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités