question sur; la masturbation

Foire aux questions sur l'enseignement Catholique. La Sainte Trinité - L'âme et l'immortalité - Le péché - La Grâce - La communion des saints - Marie - Baptême des enfants - La confirmation - mariage - La sainte Eucharistie - Les sacrements - Le purgatoire - L'enfer - Statues.
Règles du forum
Dans le catholicisme, la liturgie est l'ensemble des rites et des cérémonies mis en œuvre au cours d'une célébration religieuse officielle, rendu par le peuple à YHWH, Dieu unique, Dieu trinitaire, Père, Fils et Esprit-Saint.
Répondre
susanne

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 16 janv. 2007 12:15

question sur; la masturbation

Ecrit le 16 janv. 2007 12:18

Message par susanne

J'aimerais savoir ce que Dieu pense de la masturbation.

Est un péché?

Ou sont marquer dans la bible que la masturbation etait un pecher?

xav


Messages : 121
Enregistré le : 08 mai 2005 07:18
Localisation : Belgique - Province de Brabant (Court-Saint-Etienne)

Ecrit le 17 janv. 2007 11:12

Message par xav

Avant de se poser la question est-ce écrit dans la Bible, ou est-ce autorisé ou pas. Il y a une question plus basique, plus importante. Cette qestion, la voici :

Est-ce que cela conduit au Seigneur ?

De mon côté j'affirme que non, la masturbation ne conduit pas à Dieu, même pire elle nous en écarte. La masturbation est un acte bien souvent égoïste.

Quant à dire que c'est un péché, évidement c'en est un, mais, il ya plus grave.

Le fait de ne pas vouloir pardonner à quelqu'un, de voler, de frauder... sont des faits bien plus grave.
O ma joie Christ est ressuscité

Que le Christ habite en vos coeurs par la foi, restez enraciné dans l'amour, établis dans l'amour. (Eph 3, 17)

Dieu est amour 1 Jn 4, 16

susanne

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 16 janv. 2007 12:15

Ecrit le 21 janv. 2007 07:34

Message par susanne

pourquoi cela eloigne les gens du Christ et est egoiste?
merci

xav


Messages : 121
Enregistré le : 08 mai 2005 07:18
Localisation : Belgique - Province de Brabant (Court-Saint-Etienne)

Ecrit le 21 janv. 2007 16:31

Message par xav

susanne a écrit :pourquoi cela eloigne les gens du Christ
Eloigner, sans doute pas, mais rapprocher certainement pas. Ma question était bien : est-ce que cela conduit à Jésus ? réponse : non
Par contre prier oui.

Dons il ne s'agit pas de savoir si nos actes nous éloigne ou nous laisse à distance égale, mais de savoir s'il nous rapproche.

De plus quel est le sentiment après l'avoir fait. Est-ce un grand sentiment d'union au Christ ? Pries-tu le coeur en paix après, tout de suite.
susanne a écrit :pourquoi est-ce egoiste?
L'acte sexuel fait partie de l'amour, enfin, je pense, non ?
Est-ce qu'on se fait l'amour à soi même. L'amour en général implique de se donner et aussi de recevoir. L'amour implique réciprocité. La masturbation en fait, à force de pratique peu engendrer la replis sur soi, l'auto satisfaction. Or mon bonheur est vrai quand l'autre le trouve en moi et moi en l'autre. L'acte sexuel est un acte de communion. La masturbation serait un acte de communion avec soi même. Donc un peu égoïste.

Voilà, je sais pas si j'ai été clair.

humblement,
Xav
O ma joie Christ est ressuscité

Que le Christ habite en vos coeurs par la foi, restez enraciné dans l'amour, établis dans l'amour. (Eph 3, 17)

Dieu est amour 1 Jn 4, 16

catho

Avatar du membre

Messages : 1
Enregistré le : 18 avr. 2007 17:09

Ecrit le 18 avr. 2007 17:14

Message par catho

Bonsoir,

Je ne peux m’empêcher d’intervenir …

Le péché n’est pas égal au mal, que le Prêtre de ma paroisse nous a rappelés !

En effet,

Le péché es défini, dans le dictionnaire de la façon, global, suivante :
Faute contre Dieu, son Amour, sa Vérité, sa Lumière, sa Bonté, sa Puissance

Et dans le même dictionnaire le mot « mal » est définie ainsi :
Le mal est un mot qui décrit un certain type d'événements, de comportements ou d'états de fait jugés nuisibles, destructeurs ou immoraux, et sources de souffrances morales ou physiques. Selon Leibniz, il est possible de distinguer :*le mal physique, souffrance qui affecte une créature intelligente et sensible ;*le mal métaphysique, ou imperfection de la créature ;*le mal moral, comme faute.

Je suis d’accord que le péché conduit forcement ou du moins dans la plupart des cas au mal envers Dieu et une personne concerné mais si ce n’est pas incrit dans la Loi alors ce n’est pas définie comme péché…

Attention, lorsque vous, par exemple, donnez un coup de pied a un camarade alors là vous touché certainement Dieu par cette acte. Oui, sachant que Dieu aime cette personne alors il souffrira avec elle et vous êtes donc en conflit par la personne concerné et Dieu …

Je sais pas si je me fais bien comprendre … bref !

Pour en revenir au sujet principal,

Je ne sais pas et personne ne sais la position de Jésus (sauf lui) sur ce point.

Mais attention la masturbation, aujourd'hui, est l'égal de la pornographie, elle devient une drogue. Et oui, il ne faut pas s'attacher a des choses matériels mais aussi à la masturbation. Après d'autre internautes on peut être détaillé.

De plus la pornographie, je tiens a le dire, devient violente et monte la tête a certains surtout aux ados. Elle devient une obscession et cause des trouble psycoloique cette visions ...

Merci,


Cordialement,
Jérôme.

monachorum

Avatar du membre

Messages : 2
Enregistré le : 10 juil. 2007 08:23
Localisation : Lyon

Ecrit le 10 juil. 2007 08:44

Message par monachorum

La masurbation est contraire aux 6 ème et 9 commandements de Dieu ("Tu ne feras pas d’impureté" et "Tu n’auras pas de désir impur volontaire") et c'est également faisant partie de la luxure au nombre des péchés capitaux.

Catéchisme de l'Eglise Catholique :
2352 Par la masturbation, il faut entendre l'excitation volontaire des organes génitaux, afin d'en retirer un plaisir vénérien. "Dans la ligne d'une tradition constante, tant le Magistère de l'Église que le sens moral des fidèles ont affirmé sans hésitation que la masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné." "Quel qu'en soit le motif, l'usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité." La jouissance sexuelle y est recherchée en dehors de "la relation sexuelle requise par l'ordre moral, celle qui réalise, dans le contexte d'un amour vrai, le sens intégral de la donation mutuelle et de la procréation humaine (1)".

Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l'action pastorale, on tiendra compte de l'immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l'état d'angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui amoindrissent voire exténuent la culpabilité morale.

(1) CDF, décl. "Persona humana" 9. -2.Cf. 1 co 6, 15-20

catho57


Messages : 4
Enregistré le : 03 oct. 2006 14:21

Ecrit le 10 juil. 2007 12:51

Message par catho57

monachorum a écrit :La masurbation est contraire aux 6 ème et 9 commandements de Dieu ("Tu ne feras pas d’impureté" et "Tu n’auras pas de désir impur volontaire") et c'est également faisant partie de la luxure au nombre des péchés capitaux.

Catéchisme de l'Eglise Catholique :
Oui, et je rajouterai même que si vous lisez Lévitique (chapitre 5 je crois, je ne sais plus et je ne peux vérifier maintenant) vous trouveriez plus d'information à ce sujet, qui conforte le choix le l'Eglise Catholique et donc que cela est un péché...
Maintenant il faut voir... je reviendrais détailler là dessus plus tard, maintenant je n'ai point le temps.

Bonne soirée,
Bien Amicalement,
Jérôme.
Catholique.

veilleur

Avatar du membre

Messages : 4
Enregistré le : 18 mars 2008 10:59

Ecrit le 21 mars 2008 05:18

Message par veilleur

Le pêcher au sens ethymologique du terme se traduit par mal viser ou manquer la cible.

C'est confondre un bien apparent avec le Bien réel.

La masturbation est la recherche de satisfaction des sens de manière égoïste. C'est une faute gravement désordonnée, car elle va contre 2 commandements du décalogue. Elle détourne la faculté humaine de reproduction de son but.


Cependant si la matière est grave, il existe des circonstances atténuantes selon la situation de chacun et les circonstances.

Les victimes de cette addiction ne peuvent pas s'en sortir par eux-même.
Ils doivent se faire accompagner par un conseiller spirituel et pratiquer l'oraison. L'oraison leur donnera progressivement la force de sortir de cette impasse.


Rappel des conditions d'une faute grave.

- Matière grave
- Pleine connaissance
- pleine volonté
Que le règne de Dieu s'étende et que les ténèbres disparaissent par la lumière de Sa gloire

Brunehilde

Avatar du membre

Messages : 4
Enregistré le : 08 mars 2005 14:49
Localisation : Quelque part au Canada

Ecrit le 25 juin 2008 18:58

Message par Brunehilde

La parole de Dieu me dit que mon corps est le temple de l'Esprit, qu'il a été acheté à grand prix - celui du sang de Jésus - que je dois glorifier Dieu par mon corps. C'est déjà une base pour moi pour dire que la masturbation ne s'accorde pas avec cette sanctification du temple de Dieu. Non pas que toute sexualité en soi est mauvaise, bien au contraire. Mais la masturbation ne glorifie certainement pas Dieu dans mon corps. Alors qu'une relation saine entre un homme et une femme engagés dans le mariage est l'image de l'amour du Christ pour son Église. C'est tout le contraire.

Le démystificateur

Avatar du membre

Messages : 13
Enregistré le : 03 juil. 2008 18:11

Ecrit le 08 juil. 2008 10:21

Message par Le démystificateur

Allo , comme dit en haut pécher veut dire littéralement= manquer le but...C'est manquer vraiment le but de la spiritualité de condamner le masturbation qui est normal dans l'évolution de l'homme. C'est la découverte de sa sexualité de l'orgasme et de l'éjaculation. Ceux et celles qui disent que c'est honteux,sale, péché, et que c'est pas bien sont des gens qui connaisent rien à la vrai spiritualité. C'est rendu que pour certain que se masturber est un acte immoral,égoiste et que Dieu n'aime pas cela.

C'est rendu que pour certain que se découvrire, avoir du plaisir personnellement est égoiste, ouufff sa pas d'allure leurs affaires. Je L'ai mentionné dans sujet libre que le Dieu de la bible est une véritable arnaque pour controler le bon peuple moutonnié.En plus j'aime mieux en passant de parler comme le Dalai-Lama de bonté originelle que de pécher originelle. Il n'y jamais eu de pécher originelle cela est une invention de l'église romaine. Ca fait partie des nombreux mensonge criminelle de l'église cette secte pervers.

Dans les écrits sumérien et surtout dans le livre de Ninhursag et Enki l'histoire est toute autre et que le péché originelle est une invention honteuse de l'église qui transformé des phrases pour fairer sentir le monde coupable. La culpabilité en psychologie est un poison mortelle, la mère des sentiment négatif qui a détruit plusieurs vie dans le monde entier. Ceux qui ce refuse de se masturber pour des loi fausse sont dans l'erreur la plus total.

Oui la masturbation peut être une drogue et une fuite et aussi un plaisir et un soulagement naturel. Faut faire la part des choses. Refoulé n'est pas dutout bon et se masturber 5 fois par jour est une compulsion. À l'intérieur de nous ont sait intuitivement si ont fuit la réalité et on sait aussi quand on refoule. Et dire que le corps est le temple de Dieu et qu'on le sali en se masturbant est une fausseté criminelle pour moi. Faut pas connaitre rien en spiritualité pour dire cela.

Quelqu'un qui est éveiller spirituellement ne condamne pas ne juge pas, il est amour pur,bonté, compassion, humble ect...Dire des propos ignoble comme j'ai vu ici est extrémiste et dangereux. Arrêter de vous condamder pour des lois inventer par l'homme et faite vous plaisir car se donner du plaisir est un acte d'amour et non d'égoiste. Et quand on fait du sexe avec quelqu'un, c'est un partage et non une obligation.Quand on bien avec soi-même là ont peu le partager sans se sentir vide en donnant.

Quand le panier déborde on peu partager se débordemant d'amour mais quand le panier est vide on ne peut pas partager ce qu'on à pas. Alors ceux qui condamne la masturbation sont vide et hypocrite. Il vive pas une vrai spiritualité. Se sont des intellos de religion qui on jamais connu l'éveil spirituel. Bonne journée.....

Cath

Avatar du membre

Messages : 11
Enregistré le : 20 juil. 2008 05:51

Ecrit le 20 juil. 2008 06:06

Message par Cath

Alors la masturbation, la Bible n'en parle pas. Ensuite à ceux qui disent que si, dans les versets traitant d'impureté, j'aimerais vous demander qui a un jour défini que se masturber était impur.

En particulier chez les adolescents, la masturbation est importante dans la découverte de leur corps; si vous ne savez pas comment votre corps fonctionne, ce qu'il aime etc., votre vie de couple risque d'être plus périlleuse, parce que pour attendre que le conjoint/la conjointe découvre de lui-même/elle-même ce que vous attendez, bonjour la joie. Nous ne sommes absolument pas tous égaux face au plaisir et pour beaucoup c'est un long travail que de le découvrir.

Et à ceux qui disent que c'est pas interdit mais "que ça ne conduit pas à Dieu", je pourrais très bien vous faire la liste de tous vos gestes quotidiens et autres sorties qui ne rendent pas spécialement gloire à Dieu mais qui ne vous empêchent pas de vivre pour autant.
D'ailleurs là, je vais aller manger une glace. Très édifiant n'est-ce pas !
"Then again, which of us wants to sleep on a bed of roses? Any time you toss and turn, you get another thorn."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité