Lorsqu'un sédévacantiste devient pape.

L'Eglise institution - l'Eglise universelle. L'Église est dirigée par le Pape, sous la supervision d'archevêques, d'évêques et d'un clergé qui fonctionne selon une forme de gouvernement épiscopal. [Papauté/Infallibilité pontificale/Vatican]
Règles du forum
L'histoire diplomatique du Vatican commença au IVe siècle, mais les frontières de la puissance de la papauté ont évolué au fil du temps et des siècles. Les papes, dans leurs prérogatives de pouvoir temporel, ont dirigé une grande partie de la péninsule italienne, Rome comprise, durant un millénaire.
Répondre
Nicolianor

Avatar du membre

Messages : 20
Enregistré le : 27 août 2007 14:59

Lorsqu'un sédévacantiste devient pape.

Ecrit le 27 août 2007 15:05

Message par Nicolianor

Au États-Unis, nous pouvons retrouvé un certain FR Lucian Pulvermacher qui décida de prendre le nom de Pie XIII en 1998. Cette élection a eu lieu 40 ans après l'élection de Jean XXIII. Ce qui prouve encore une foi que l'hérésie sédévacantiste qui affirme que la chaire de Pierre peut cessé d'exister pendant 40 ans et renaître de nul part ne tient pas la route. On retrouve la même erreur avec Pierre II dont l'élection qui date de 1995 ou encore Michel 1e dont l'élection date de 1990.

Pour qu'un successeur de St-Pierre, soit considéré légitime et valide au yeux de Dieu, il faut absolument retrouvé un lien direct avec un Vicaire de Jésus-Christ qui soit considéré comme étant légitime. Lorsqu'on affirme que depuis Jean XXIII, il n'y a plus de véritable successeur de St-Pierre à Rome, il faut qu'un nouveau successeur est un lien direct avec le Vicaire qui précéde à celui-ci. L'erreur des sédévacantistes est de croire qu'un jour, les cardinaux vont élirent un vrai Vicaire de Jésus-Christ à Rome, ce qui est impossible maintenant. Pour pouvoir élire un Pape par conclave, il faut absolument avoir des cardinaux légitime. Et Benoit XVI a été élu par des cardinaux de Jean-Paul II alors que celui-ci n'est pas considéré comme étant un vrai Vicaire de Jésus-Christ. Un Faux Vicaire ne peut pas se donner des cardinaux légitime pour pouvoir élire un vrai successeur de St-Pierre. C'est un non sens. Pour pouvoir élire un successeur légitime de St-Pierre par conclave, il faut des cardinaux qui soit eux-même légitime.

Lorsqu'on affirme que Jean XXIII n'était pas un vrai vicaire de Jésus-Christ, on affirme par le fait même que l'élection du conclave n'était pas légal aux yeux de Dieu, ce qui veut dire que le conclave était lui-même invalide. Pour qu'un conclave soit invalide, il faut que les cardinaux de ce conclave le soit aussi. Pour que les cardinaux deviennent illégaux au yeux de Dieu, il faut que ceux-ci soit resté sous l'autorité d'un vrai vicaire de Jésus-Christ qui aurait perdu les clés de St-Pierre en cours de règne, soit Pie XII. Et il n'y a qu'une seul personne qui peut démettre un vicaire de ces fonctions et cette personne est Jésus lui-même. La question serait le pourquoi? et le Quand? Une fois que le vicaire est démis de ces fonctions par Dieu, les cardinaux qui sont restés sous son autorité le deviennent aussi par le fait même et ainsi le conclave se retrouve invalide et inapte à élire un vrai successeur. Alors la question serait de savoir qui que Jésus a choisi pour remplacer Pie XII, soit avant 1958. L'autre question qu'il faudrait savoir c'est le comment? Par voie mystiques ? Par le troisième secret de Fatima? Ou autre?? C'est la seule manière selon la doctrine catholique qui permettrait aux sédévacantiste de retrouvé leur vrai successeur de Pierre. Car l'existence de l'Église visible peut importe sa taille dépend de l'existence d'un vrai vicaire de Jésus-Christ et en dehors de cela on tombe dans l'hérésie.

_________________
Mon forum
http://eglisenouvellefrance.xooit.fr/portal.php
Modifié en dernier par Nicolianor le 01 mai 2008 19:29, modifié 1 fois.

Nicolianor

Avatar du membre

Messages : 20
Enregistré le : 27 août 2007 14:59

Re: Lorsqu'un sédévacantiste devient pape.

Ecrit le 28 août 2007 11:08

Message par Nicolianor

C'est simple, pour résumé le tout.
Un faux vicaire ne peut pas se donner de vrai cardinaux.
Et un conclave valide ne peut pas être composé de faux cardinaux.
Et un conclave invalide ne peut pas élire un vrai vicaire.
Et un conclave valide ne peut pas élire un faux vicaire.

Les faux papes dont je mentionne leur nom, sont faux parceque leur élection est détaché d'un vrai vicaire, il n'y a pas de lien à la source, ils sont détaché dans le temps de la succession apostolique. Et ils affirment qu'avant leur élection que la chaire de Pierre était vacant, ce qui est une hérésie.

union de prière

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités