Beatification/ Canonisation

L'Eglise institution - l'Eglise universelle. L'Église est dirigée par le Pape, sous la supervision d'archevêques, d'évêques et d'un clergé qui fonctionne selon une forme de gouvernement épiscopal. [Papauté/Infallibilité pontificale/Vatican]
Règles du forum
L'histoire diplomatique du Vatican commença au IVe siècle, mais les frontières de la puissance de la papauté ont évolué au fil du temps et des siècles. Les papes, dans leurs prérogatives de pouvoir temporel, ont dirigé une grande partie de la péninsule italienne, Rome comprise, durant un millénaire.
Répondre
Piper


Beatification/ Canonisation

Ecrit le 09 avr. 2005 15:56

Message par Piper

Pouriez vous m'expliquer les notions de ces mots, quelle est la difference.
A quoi servent t'elles exactement ?

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 10 avr. 2005 03:35

Message par persephone

La béatification est la première étape d'un processus qui peut conduire vers la canonisation : en reconnaissant qu'un défunt a réalisé une perfection chrétienne, une fidélité à l'Evangile, l'Eglise le proclame "bienheureux".

Depuis les premiers siècles de l'Eglise, les communautés ont proclamé spontanément des saints, notamment les martyrs.

Au XIIIeme siècle, c'est le pape lui-même qui prend en main le processus de la canonisation, selon des règles et un cérémonial très précis.

Ce qui est étonnant, c'est le nombre de saints proclamés par Jean-Paul II : 480 ! (parmi elles, il y a des canonisations collectives, de martyrs, par exemple)

C'est un record absolu !

La foule rassemblée à Rome ces jours derniers avaient crié son désir de proclamer Jean-Paul II "saint" immédiatement. C'est hors de questions, évidemment, la procédure dans le meilleur des cas, prendra plusieurs années.

Juste pour donner quelques exemples, Jeanne d'Arc ne fut canonisée qu'en 1920 !
La petite Thérèse de Lisieux, elle, morte en 1897, fut canonisée en 1925.
Et un exemple contemporain : Mère Teresa a été béatifiée en 2003. (Vraisemblablement, Jean-Paul II tenait à la proclamer lui-même bienheureuse, la faisant entrer dans ce chemin vers la canonisation ...)
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 10 avr. 2005 08:57

Message par LumendeLumine

Et ce faisant, l'Église donne à la communauté catholique des modèles à suivre, des voies vers Dieu chacune toute différente des autres. En donnant une reconnaissance publique et officielle de la sainteté d'une personne, l'Église redonne courage et espérance au peuple de Dieu. L'exemple des Saints a une valeur irremplaçable dans la vie de foi, car les Saints sont les plus proches de Jésus, et en comprenant mieux les Saints, nous comprenons mieux Jésus.
Tous les enfants du Père sont appelés à la sainteté de par leur baptême, et tous ont les moyens de la réaliser; bien que la sainteté ne puisse pas être recherchée en elle-même, mais à travers nos actes et une vie d'union au Christ.

Gréor

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1
Enregistré le : 10 avr. 2005 15:28
Localisation : Loiret

Contact :

Ecrit le 10 avr. 2005 17:51

Message par Gréor

persephone a écrit :La foule rassemblée à Rome ces jours derniers avaient crié son désir de proclamer Jean-Paul II "saint" immédiatement. C'est hors de questions, évidemment, la procédure dans le meilleur des cas, prendra plusieurs années.
)



Le délai est de 5 ans (minimum), fixé par Jean Paul II lui même !

Mais son successeur peut changer ces règles !

Gréor

PS : ne tenez pas compte de mon précédent message, c'est une fausse manoeuvre !
[Note: ce message a maintenant été supprimé par la modération.]

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 11 avr. 2005 01:24

Message par persephone

Oui, Gréor, le pape fera ce que bon lui semble ...

Je trouve (mais c'est juste mon avis) qu'un procès en canonisation longuement instruit, sur plusieurs années, c'est plus raisonnable qu'une canonisation hative qui ne serait que l'effet d'un gros mouvement de foule enthousiaste (si sincère soit-il ...)

L'Eglise de Rome a 2000 ans ...

Elle a tout son temps pour se pencher, sereinement, sans fièvre, sur la béatification d'un pape certes ultra-populaire, mais avant tout un homme comme les autres.
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

Piper


Ecrit le 11 avr. 2005 03:24

Message par Piper

Merci pour toutes vos reponses. Je comprend à present nettement mieux l'importance que vous accordez à cela.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités