En souvenir du départ vers le Pére de Josephe Wresinski

Témoignage, partage conversion. Ma relation au Christ
Louange, bonne nouvelle et intercession.
Règles du forum
Dans la tradition catholique, la prière d'intercession consiste en une demande en faveur d'un autre. Elle ne connaît pas de frontière et s'étend jusqu'aux ennemis, selon le catéchisme de l'Église catholique.
Répondre
mandonnaud

Avatar du membre

Messages : 128
Enregistré le : 24 déc. 2006 04:55
Localisation : limoges 87000 france

Contact :

En souvenir du départ vers le Pére de Josephe Wresinski

Ecrit le 07 févr. 2009 13:20

Message par mandonnaud

En se jours (14/02 )anniversaire de la mort (ou naissence a la vie éternelle) du pére josephe Wrezinski, je voudrai vous presenter un livre selon son coeur et dans son esprit d'un volontaire amis qui l'a connu c'est:

Eradiquer la misère
Démocratie, mondialisation et droits de l’homme

L’introduction, qui fait appel aux travaux d’Amartya Sen, montre que la pauvreté, qui doit être réduite, diffère de la misère, qui doit être détruite.
L’originalité principale de cet ouvrage est d’associer étroitement approche de terrain et analyse structurelle, en utilisant les apports les plus récents des sciences humaines. A ceux qui veulent imposer des programmes technocratiques voués à l’échec, comme à ceux qui se croient impuissants et prétendent que la misère est fatale, les auteurs opposent le projet de construire une société plus juste, en s’associant avec les plus défavorisés et en s’efforçant de gagner les changements requis, personne par personne.

« Éradiquer la misère », une proposition réaffirmée régulièrement dans les plus grands textes internationaux, comme le préambule de la déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948. À côté des dimensions économiques et environnementales, l’élimination de l’extrême pauvreté constitue le troisième volet d’un modèle de développement plus équitable et plus durable qu’il est urgent de mettre en œuvre.

La première partie du livre, Résister chaque jour à la misère, plonge le lecteur dans quatre récits de vie de personnes en situation de grande pauvreté au Burkina Faso, aux Philippines, en France et au Pérou. Ces récits donnent la parole aux différents acteurs impliqués. Résultant d’un partage d’expériences de huit années au moins, ils permettent d’appréhender les dynamiques familiales de résistance à la misère, leurs réussites et leurs échecs, domaine où les travaux de recherche sont rares. La seconde partie du livre, Liens fondamentaux et droits fondamentaux, montre, à partir des quatre récits, combien le renouement ou le renforcement des liens familiaux, des liens d’appartenance communautaire, de participation organique et de citoyenneté, constituent une condition nécessaire à la reconnaissance des individus et à leur accès aux droits fondamentaux. Ces récits sont ensuite resitués dans le contexte de la mondialisation. L’apport de Joseph Wresinski, fondateur du Mouvement ATD Quart Monde, éclaire le rôle des mouvements sociaux, mais aussi l’articulation entre transformations personnelles et transformations sociales requises par le projet d’éradiquer la misère. La conclusion souligne l’urgence de redéfinir la richesse et de renouveler la démocratie.

L’originalité de cet ouvrage est d’associer étroitement approche de terrain et analyse structurelle, en utilisant les apports les plus récents des sciences humaines. À ceux qui veulent imposer des programmes technocratiques voués à l’échec, comme à ceux qui se croient impuissants et prétendent que la misère est fatale, les auteurs opposent le projet de construire une société plus juste, en s’associant avec les plus défavorisés et en s’efforçant de gagner les changements requis, personne par personne.

Les auteurs de ce livre, Floriane Caravatta, Marilyn Ortega Gutierrez, Alasdair Wallace, Patricia et Claude Heyberger, Rosario Macedo de Ugarte et Marco Aurelio Ugarte Ochoa, sont tous volontaires permanents du Mouvement International ATD Quart Monde. Xavier Godinot, qui a coordonné ce livre, l’est aussi. Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et docteur en sciences économiques, il a dirigé pendant douze ans l’Institut de Recherche de ce Mouvement, qu’il a représenté auprès de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International. Résidant à Madagascar avec son épouse, il est délégué d’ATD Quart Monde pour la région Océan Indien et anime des actions en partenariat avec des entreprises.

j'espere qu'il vous donnera l'envie de l'acheter et surtout comme moi de rentrer dans cette action de solidarité avec et par les plus pauvres du monde pour la civilisation de l'amour.
paul mandonnaud de LIMOGES

ps le lien pour l'acheter ou lire une analyse plus compléte;
http://www.editionsquartmonde.org/catal ... cts_id=274
_________________

mandonnaud

Avatar du membre

Messages : 128
Enregistré le : 24 déc. 2006 04:55
Localisation : limoges 87000 france

Contact :

Wresinski saint???

Ecrit le 09 févr. 2009 04:48

Message par mandonnaud

Si vous pensez que le pére josphe Wresinski doit etre honorer sur les autels pour la gloire des plus pauvres vous pouvez adhèré à:
ASSOCIATION INTERNATIONALE DE SOUTIEN A LA CAUSE DE BEATIFICATION DU PERE JOSEPH WRESINSKI.
adhésion mini;5 euro ou plus par chéque "Association APJW"
27 rue du docteur Finlay
75015 PARIS
j'y suis depuis 3 ans.
Une messe d'anniversaire de sa mort sera célébrée par Mgr Patrick Chauvet Vicaire Général
le samedi 14 février 2009 à 18h30 en l'église Saint Francois-Xavier
place du Président Mithouard 75007 paris METRO sT fRANCOIS XAVIER
avec les amis du pére
amitiés a tous
paul mandonnaud
_________________
e-mail;mandonnaud.p@numericable.com
LA MISERICORDE DE JESUS EST INFINI

mandonnaud

Avatar du membre

Messages : 128
Enregistré le : 24 déc. 2006 04:55
Localisation : limoges 87000 france

Contact :

sa vie

Ecrit le 09 févr. 2009 08:59

Message par mandonnaud

Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde
jeudi 5 juin 2008

Né d’un père polonais et d’une mère espagnole, le 12 février 1917, l’enfant Joseph Wresinski grandit dans un foyer très pauvre à Angers, France. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1946, à Soissons. Curé dans des paroisses ouvrières et rurales, pendant dix ans, dans le département de l’Aisne, son évêque lui propose en 1956 de rejoindre un camp de sans-logis, à Noisy-le-Grand (région parisienne).
Le 14 juillet 1956, il rejoint les 252 familles rassemblées dans le camp des sans-logis. Il y éprouve un véritable choc. "Ce jour-là, je suis entré dans le malheur", écrira-t-il plus tard. Désormais, il consacrera toute son énergie à faire reconnaître ce peuple en quête de dignité, un peuple avec une pensée et une expérience uniques, indispensables à la société.

"J’ai été hanté par l’idée que jamais ces familles ne sortiraient de la misère aussi longtemps qu’elles ne seraient pas accueillies dans leur ensemble, en tant que peuple, là où débattaient les autres hommes. Je me suis promis que si je restais, je ferais en sorte que ces familles puissent gravir les marches du Vatican, de l’Elysée, de l’ONU…"

A Noisy-le-Grand, il proposera aux familles de créer un jardin d’enfants et une bibliothèque. "Ce n’est pas tellement de nourriture, de vêtements qu’avaient besoin tous ces gens, mais de dignité, de ne plus dépendre du bon vouloir des autres." Une chapelle, un atelier pour les jeunes et les adultes, une laverie, un salon d’esthétique pour les femmes vont être réalisés peu à peu.

Avec les familles vivant à Noisy-le-Grand, le père Joseph Wresinski créera une association qui deviendra "Aide à Toute Détresse" (ATD). Une certitude anime le père Joseph Wresinski : "La misère est l’oeuvre des hommes, seuls les hommes peuvent la détruire." Des hommes et des femmes de tous horizons le rejoignent peu à peu. Certains, venant de nombreux pays, choisissent d’engager leur avenir avec les plus pauvres. Ainsi nait le volontariat permanent du Mouvement ATD Quart Monde.

Membre du Conseil économique et social de la République française à partir de 1979, le père Joseph Wresinski rédigera un Rapport aux répercussions sociales et politiques importantes à travers l’Europe et dans le monde. Ce rapport intitulé "Grande pauvreté et précarité économique et sociale" est adopté le 11 février 1987.

Pour la première fois, le peuple du Quart Monde s’exprime officiellement par la voix de l’un des siens. Le rapport reconnaît la misère comme une violation des droits de l’homme. Il est proclamé qu’il n’est pas possible de supprimer la grande pauvreté sans associer d’emblée les plus pauvres comme partenaires.

Quelques mois plus tard, le 17 octobre 1987, à Paris, répondant à l’appel du père Joseph Wresinski, plus de 100 000 personnes expriment la nécessité de s’unir pour faire respecter les droits de l’homme en se rassemblant autour du parvis du Trocadéro à Paris, à l’endroit où fut signée la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. A cette occasion, une dalle affirmant que les plus pauvres sont les créateurs d’une humanité fraternelle, a été gravée. On peut y lire l’appel du père Joseph : "Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré".

Ce rassemblement a institué le 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère. Cette journée a été reconnue officiellement par les Nations Unies le 22 décembre 1992.

Le 14 février 1988, le père Joseph Wresinski décède. Il est inhumé à Méry-sur-Oise (Val d’Oise, France), où se trouve le centre international du Mouvement ATD Quart Monde. Son nom est désormais lié à la libération des plus pauvres dont il a été durant toute sa vie un authentique représentant. Le Centre International Joseph Wresinski de Baillet-en-France (Val d’Oise, France) rassemble l’ensemble de ses publications et écrits et contribue à répandre son message à travers le monde.

mandonnaud

Avatar du membre

Messages : 128
Enregistré le : 24 déc. 2006 04:55
Localisation : limoges 87000 france

Contact :

et aujourd'hui???

Ecrit le 10 févr. 2009 07:29

Message par mandonnaud

communiqués de presse

ET EN-DESSOUS DU SMIC, M. LE PRÉSIDENT, COMMENT FAIT-ON ?
Communiqué de presse. Paris, le 06 février 2009

« Comment aider les classes moyennes et ceux qui s’inquiètent d’une baisse de leurs revenus ? », s’interroge le chef de l’Etat. Interrogation légitime. Mais n’es-til pas plus légitime encore de se préoccuper de celles et ceux qui aujourd’hui, et plus encore demain, n’ont pas des revenus suffisants pour vivre ?

Comment vivre avec moins de 5 euros par jour et par personne charges déduites ?
Dans le discours tenu hier soir, aucune mention n’a été faite de tous ceux qui doivent se contenter des minima sociaux ou allocations, condamnant ainsi toute une partie de la population à continuer à survivre grâce aux distributions alimentaires. Inscrivant ainsi implicitement dans sa politique les aides d’urgence apportées par les associations.

4 millions de Français mis au ban
ATD Quart Monde déplore que les 4 millions de personnes qui vivent avec moins de 700 euros par mois ne soient pas pris en compte dans l’élaboration de la politique sociale de notre pays. Le RSA, présenté parfois comme l’Eldorado, n’apportera en fait aucune amélioration pour tous ses bénéficiaires qui ne parviendront pas à trouver un emploi.

La loi de 1998 fixait le cap de l’accès de tous aux droits de tous et une méthode pour y parvenir : faire de la lutte contre l’exclusion la priorité de l’ensemble des politiques publiques. Que devient ce cap aujourd’hui ? Nous refusons que l’on oppose une catégorie de pauvres à une autre. Il faut veiller à ce qu’aujourd’hui tous nos concitoyens aient les moyens de vivre dignement.

Contact presse : Typhaine Cornacchiari 01 42 46 01 69 - 06 18 05 29 83 typhaine@atd-quartmonde.org

paul de LIMOGES
Jésus est infiniment misericordieux

royer josepha

Avatar du membre

Messages : 19
Enregistré le : 21 févr. 2009 08:18
Localisation : saint jean de luz

Ecrit le 21 févr. 2009 16:39

Message par royer josepha

Vous avez raison il faut que cesse la misère .Il faut aussi trouver un moyen pour loger tout ces sans abrits qui meurrent l'hiver dans le froid et que l'on regarde avec indifference il faut trouver une solution car ces gens la sont nos freres et nos soeurs dans le Christ.je parle surtout de ce que je vois en france parceque je le cotoie presque tous les jours sans oublier tous ceux qui ont besoin des resto deu coeur ou de la croix rouge pour faire face au quotidien.Cest vrai aussi que la france est divisée un deux et qu'il y a d'un coté les riches et d'un coté les pauvres.mais le plus important est de trouver une solution pour que chaque jour les etres humains aient a manger et un toit pour se couvrir la tete

mandonnaud

Avatar du membre

Messages : 128
Enregistré le : 24 déc. 2006 04:55
Localisation : limoges 87000 france

Contact :

actualité

Ecrit le 22 févr. 2009 10:03

Message par mandonnaud

le Pére Josephe était prétre et a fait construire une église dans le bidonville en premier et fait le cathé et célébré la semaine sainte avec les pauvres, il leur a redonné la foi en premier, et aussi du travail au lieu d'assistance.
Il a été acueillant a tout croyant quelque soit sa richesse et sa classe, mais il va au bout de sa lutte en y intégrant le travail intellectel et scientifique dans l'étude contre la misere et aussi le politique par le biais de la parole redonné au pauvre et exprimé devant les politiques ,pour que le droit de tous soit accessible à tous.
a voir sur la chaine Public senat une émission sur sa vie et son message passer et repassant;21/02 à 22h,28/02 à 14h et 1/03 à 9h
ou sur le web à : http://www.publicsenat.fr/emissions/le_debat/
amitiés
paul
PS au Centre des congrés de la vilette paris 19eme
Forum pour un monde sans misere,rencontre et engagement.
le 17,18,et 19 avril 2009 présentation des livres,films etc

paul de LIMOGES
Jésus est infiniment misericordieux

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité