Le fondement de l'église Catholique dans la chrétienté

CEC, Bible, Les pères de l'Eglise. De Constantin, la religion de la chrétienté Catholique devint la religion officielle de l'État romain.
Règles du forum
Dans la perspective du Nouveau Testament, les écritures attestent que l'Église fondée par Jésus-Christ a été préparée et préfigurée dans le peuple d'Israël. De ce fait, les nombreuses images bibliques qui décrivent la relation de Dieu à son peuple dans l'Ancien Testament seront utilisées pour décrire l'Église comme nouvel Israël.
Répondre
Forum-Religion

**** Site Admin ****
**** Site Admin ****
Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 05 juil. 2003 08:10

Contact :

Le fondement de l'église Catholique dans la chrétienté

Ecrit le 11 nov. 2003 09:00

Message par Forum-Religion

Le fondement de l'église Catholique dans la chrétienté

La nouvelle religion apparue dans l'Empire romain connut un tournant décisif en 313 de notre ère: cette année-là eut lieu la prétendue conversion de l'empereur Constantin au "christianisme". Comment en était-il venu à se convertir? En 306, Constantin avait succédé à son père; il finit par diriger l'Empire romain aux côtés de Licinius. Il était influencé par la dévotion de sa mère pour le christianisme et par sa propre croyance en la protection divine. Avant d'aller livrer une bataille près de Rome, au pont Milvius, en 312, il prétendit avoir reçu en rêve la consigne de peindre le monogramme "chrétien" - les lettres grecques khi et rhô, les deux premières du nom Christ en grec - sur les boucliers de ses soldats. Protégées par ce 'talisman sacré', les forces de Constantin vainquirent son ennemi, Maxence.

Peu après avoir gagné cette bataille, Constantin prétendit être devenu croyant, mais il attendit d'être à l'article de la mort pour se faire baptiser, quelque 24 ans plus tard. Il gagna encore le soutien des "chrétiens" de son empire de par "son adoption du Khi-Rhô [[Graphisme - Caractères grecs] deux lettres grecques] comme emblème (...). Le Khi-Rhô avait néanmoins déjà été utilisé en ligature [assemblage de lettres] tant dans des contextes païens que chrétiens". - Le creuset du christianisme, édité par Arnold Toynbee.

Ainsi, le fondement de la chrétienté était posé. À ce sujet, Malcolm Muggeridge, auteur britannique, a écrit dans son livre La fin de la chrétienté (angl.): "La chrétienté vit le jour avec l'empereur Constantin." Il précisait toutefois sa pensée par ce commentaire perspicace: "On pourrait même dire que Christ a personnellement aboli la chrétienté avant qu'elle ne voie le jour lorsqu'il déclara que son royaume ne faisait pas partie de ce monde; c'était l'une de ses déclarations les plus lourdes de conséquences et les plus importantes." On pourrait ajouter: et l'une des plus universellement méconnues par les chefs religieux et politiques de la chrétienté. - Jean 18:36.

Avec le soutien de Constantin, la religion de la chrétienté devint la religion officielle de l'État romain. Élaine Pagels, professeur de religion, explique: "Les évêques chrétiens, autrefois susceptibles d'être arrêtés, torturés puis exécutés, étaient maintenant exemptés d'impôt, recevaient des dons du trésor impérial, et possédaient prestige et même influence à la cour; leurs églises acquéraient de nouvelles richesses, du pouvoir et imposaient le respect." Ils étaient devenus les amis de l'empereur, les amis du monde romain. - Jacques 4:4.
--

bienheureux

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 2
Enregistré le : 16 nov. 2003 15:43

Contact :

Ecrit le 17 nov. 2003 11:03

Message par bienheureux

:?: Il m'apparaît que l'historique est entaché d'une erreur d'expression. En effet Chist a bien dit que son Royaume n'était pas de ce monde, et c'est trés vrai, car la force de son Amour aurait déjà conquis le monde, mais comme toujours par Amour il nous laisse le libre arbitre, c'est Lui qui est fondateur de la chétienté. Quand au Royaume nous pouvons y acceder par notre foi et par son sacrifice rédempteur de la Croix, si nous le voulons. :!:
bienheureux

Forum-Religion

**** Site Admin ****
**** Site Admin ****
Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 05 juil. 2003 08:10

Contact :

Ecrit le 24 oct. 2004 21:14

Message par Forum-Religion

Église catholique romaine

Description


Les fondements de l’Église catholique romaine reposent sur le travail évangélique des apôtres de Jésus-Christ au cours du premier siècle de notre ère. L’Église est formée de son peuple, qui représente le corps mystique de Jésus-Christ, ce dernier étant la tête et les gens représentant les membres et la structure hiérarchique centrée à Rome. L’Église est dirigée par le pape, elle est présente partout dans le monde sous la supervision d’archevêques, d’évêques et d’un clergé qui fonctionne selon une forme de gouvernement épiscopal.

Le pontife romain ou le pape, est considéré comme le successeur de l’apôtre Pierre à qui le Christ a demandé de bâtir son Église. Fondée sur cette doctrine, la croyance veut que l’Église catholique romaine, toujours présente depuis son établissement à Rome par saint Pierre, soit l’unique, la sainte Église catholique (ou universelle) et apostolique de Jésus-Christ.

Historiquement parlant, l’Église considère que, des deux autres principaux courants de la chrétienté, c’est-à-dire les Églises orthodoxes orientales et le protestantisme, la première fait partie du « corps mystique », alors que la deuxième n’en fait pas partie. Toutefois, la tendance progressiste vers l’œcuménisme au milieu du 20e siècle, surtout entre l’Église catholique romaine et les principales Églises protestantes, a amené les théologiens et les papes à chercher une interprétation plus large de l’appartenance au « corps mystique » de Jésus-Christ.

L’Église catholique romaine est présente partout au Canada, ses membres constituent environ le tiers de la population.



Citation ministrè défence
--

Cardinal

Avatar du membre

Messages : 1
Enregistré le : 06 août 2003 10:23
Localisation : Suisse

Le pape

Ecrit le 01 janv. 2005 08:01

Message par Cardinal

La bible dit : n'appelez personne sur la terre votre père (spirituel) pape veut dire père, c'est en contradiction avec la bible. Qu'en pensez-vous,

Salutations.
Cardinal

françois


Messages : 30
Enregistré le : 27 nov. 2004 19:27
Localisation : Québec

Contact :

Re: Le pape

Ecrit le 05 janv. 2005 08:45

Message par françois

Cardinal a écrit :La bible dit : n'appelez personne sur la terre votre père (spirituel) pape veut dire père, c'est en contradiction avec la bible. Qu'en pensez-vous,

Salutations.
Cardinal


Entièrement d'accord.

Les Chrétiens sont tous frères et soeurs en Christ, sans distinction !

Je n'ai qu'un père terrestre: le mari de ma mère !

Je n'ai qu'un Père céleste: Dieu !
Je n'ai qu'un Seigneur: Jésus !


Alors, les "mon père" et "mon seigneur", son des outrages.

C'est "mon frère" qui est approprié pour se distinguer en tant que disciple de Christ.
http://www.partages-chretiens.forumactif.com
partages et édification chrétienne -
lieu de rencontre entre les Chrétiens de toutes les dénominations sur ce qui les rassemble

TEMOINS DE CHRIST

VexillumRegis

Christianisme [Catholique]

Messages : 148
Enregistré le : 12 nov. 2004 15:25

Ecrit le 06 janv. 2005 02:22

Message par VexillumRegis

Lorsqu'un catholique donne du "mon père" à un prêtre, c'est un signe de respect et d'affection. Mais il faut bien comprendre que dans ce cas on ne donne pas la même signification au mot "père" que lorsqu'on l'emploie pour désigner Dieu ou notre géniteur.

Bref, c'est un terme polysémique, et il faut en tenir compte.

- VR -

Nick

Avatar du membre

Messages : 3
Enregistré le : 20 déc. 2004 01:27

Re: Le pape

Ecrit le 06 janv. 2005 15:24

Message par Nick

Cardinal a écrit :La bible dit : n'appelez personne sur la terre votre père (spirituel) pape veut dire père, c'est en contradiction avec la bible. Qu'en pensez-vous,

Salutations.
Cardinal


Nous ne devons certainement pas lire la même Bible ....

«Le mot «Pape» vient du grec «Papas», qui signifie «Père». Ce mot a été utilisé par St-Paul dans les Écritures: «Auriez-vous en effet des milliers de pédagogues dans le Christ, que vous n'avez pas plusieurs pères ; car c'est moi qui, par l'Évangile, vous ai engendrés dans le Christ Jésus.» (1Cor 4: 14-15).

Étienne s'adressait aux chefs Juifs en ce terme: « pères » : «Le grand prêtre demanda : « En est-il bien ainsi ? » Il répondit : « Frères et pères, écoutez. Le Dieu de la gloire apparut à notre père Abraham, encore en Mésopotamie avant de s'établir à Harân...» (dans Actes de 6: 12-15 à 7: 1-2). (1 Jean 2: 12)

L'Apôtre Jean s'adresse à ses «Chers enfants», manifestement faisant allusion comme étant lui-même un «Père». Tandis que dans le verset 13, il dit: «Je vous nomme Pères». »

Lisons nous la même Bible ?

Pour plus de rectification sur les faussetés circurlant sur la foi catholique je recommande fermement ce site :
http://pages.globetrotter.net/mleblank/index-kto.html

Chemineur

Avatar du membre

Messages : 12
Enregistré le : 02 avr. 2008 14:16

Ecrit le 03 avr. 2008 16:55

Message par Chemineur

Le curé du coin n'est pas" mon père " et mon voisin n'est pas obligatoirement " mon frère" sinon, le notaire va s'arracher les cheveux pour la succession ! !
Le pape n'est pas " mon père " non plus car, Seul le Créateur Est et demeure Notre Père qui Lui seul Est Saint et non les hommes ! !
Chaque "mot" devrait avoir son juste sens ce qui, n'est pas le cas car, malheureusement, de nos jours un "mot" peut avoir plusieurs significations ; d'où la confusion que celà peut générer et , par là, l'incompréhension entre les individus !
D'autre part, comme l'église catholique a été fondée par un homme qui est un esprit humain, l'église catholique ne peut être " sainte" car, le seul titre de " Saint " revient au Créateur !
D'autre part, le Maître Jésus avait préconisé la mise en place , la transmission de Son Enseignement et non la fondation d'une structure terrestre nommée " église "!
Quant au départ prématuré de Jésus sur la Croix, il constitue un véritable assassina par cette humanité !
Vous voudriez faire laver vos fautes sur Lui et par Lui, alors que nous sommes , nous mêmes, responsables de nos actes dont , un jour, nous devrons ( le sens du devoir ) répondre !
Ainsi, le Créateur aurait Envoyé Son Propre Fils sur cette misérable Terre pour qu'Il puisse Lui, laver nos fautes et nos pêchés à notre place ? !
Donc, le Créateur irait contre Sa Propre Loi : " Tu ne tuera point " ! Ceci est une LOI immuable et, si vous indiquez le contraire, c'est vouloir renier la PERFECTION du Créateur dans Sa JUSTICE, Son AMOUR, Sa PURETE !

Je pourrai détailler davantage les incohérences de l'église catholique qui se dit "détenir" à elle seule la Vérité !
Beaucoup de faits simples et naturels montre les inepties de cette église et, pour preuve, que le pape et ceux d'avant se prétendent " Saint " alors qu'eux mêmes n'ont pas une once de Vérité dans l'authentique notion de "Sainteté" qu'ils prétendrent avoir ! !

Je pourrai continuer encore sur divers aspects des erreurs de conceptions de l'église catholique mais, celà serait vous déservir car, chaque esprit humain à le devoir de chercher par lui même la Vérité et nul autres ne peut lui faire à sa place, pas même les religions dont celle catholique !
Si vous me répondez, alors répondez moi avec vos propres mots et objectivement sans citez les passages de la Bible pour des raisons qui me sont évidentes !
Répondez avec votre coeur et non par le raisonnement car, quand j'écris, celà vient tout seul pour une personne comme moi qui, en fait, connait peu la Bible et qui, pourtant laisse" parler "son coeur en toute justice et amour qu'il m'est permis de donner !
C'est en écoutant les autres, que l'on peut s'écouter soi-même ! !

toky

Avatar du membre

Messages : 8
Enregistré le : 16 juil. 2008 09:01

LE fondement

Ecrit le 07 sept. 2008 09:11

Message par toky

La cohérence d’une idée, vient des arguments qu’on avance, des arguments fondantes, précis, d’une source provenant d’une vérité générale, sinon je pourrais dire n’importe quoi, sans preuve ce n’est pas tangible. C’est quoi la définition du mot père ? il y en a plein je pense, mais prenons celle de père de famille, celui qui est en tête de famille, plutôt reconnue pour et par ces devoirs que génétiquement, comme un étudiant, c’est pas celui qui va a l’école qu’on nome étudiant, mais celui qui étudie plutôt par ces actes ou « le devoir de l’étudiant »(dans les toilettes, dans le taxi,…) le Père curé est alors plutôt reconnue pas génétiquement pour avoir engendré qui que ce soit, plutôt pour celui qui éduque, qui prend soin, qui protège, qui fait le devoir de père, c’est celui qui est en tête de la paroisse, ou même de l’église, sinon cela est relatif, père abbé par exemple, ça désigne le supérieur d’un monastère. Bah si, le maître Jésus avait belle et bien battis l’église, sur Pierre, détenant un certain clef, qui ouvre une certaine porte,… je sais que tu connais ça, si on a pas cette clef, la porte risque de ne pas s’ouvrir sauf si on la force…mais c’est quoi cette clef ? Jésus n’est pas parti prématurément, il le savait, depuis même qu’il est née…au moins 24h avant, oui nous sommes responsable, mais Il pensait que c’était la plus grande preuve d’amour, dans un certain sens, il a porté tout nos horreurs (on la frappé, on l’a vendu, on est parti en courant, on la nié, on la craché, on la blasphémai,…) une fois qu’on la crucifié, Il implorai aux Père de nous pardonner, ça signifie alors que nous bénéficions d’un pardon, d’une exception à la règles, même si c’est nos fautes, pas vraie ? car on la tué, et au moment ou le meurtre se passe, au moment où l’on enfreint les lois, le maître lui même demandai de nous pardonnez ça explique peut être que « le Créateur irait contre Sa Propre Loi » ? pour « saint » une personne est saint, si il est admis parmi les bienheureux, ayant une vie sainte, qui a reçue la mérite de fils de Dieu, les saints dans le calendrier n’ont sont pas les seuls, pour cela faut apprendre dans le catéchisme de l’église catholique, la loi pour cherché la vérité ou le chemin est simple, se demandé d’où venant nous, où sommes nous actuellement, et vers où irons nous ? c’est simplement alors avant de critiqué il faut qu’on sache et l’origine, vis a vis de cette origine, ou somme nous, une fois la position décrite, le chemin de la vérité est belle et bien décrite … c’est pas par l’inverse on pourrait en en parlé mais merci d’avance de préciser avec des preuves tangibles, pas seulement avec les sentiments personnel, car chaque personne est plutôt relatif
"Izao mino ny Eglizy, Iray, Masina, Katolika, Apostolika"

Marmhonie

Avatar du membre

Messages : 31
Enregistré le : 29 déc. 2017 12:01
Ma croyance : [croyant]

Re: Le fondement de l'église Catholique dans la chrétienté

Ecrit le 30 déc. 2017 16:17

Message par Marmhonie

La foi de tout catholique est d'imiter Jésus-Christ, tout simplement.

Combien d'ouvrages portent ce titre et sont parmis les meilleurs !

- au 14e siècle, anonyme latin "De imitatione Christi"
- Thomas A Kempis, "Imitation de Jésus-Christ" traduit par Lamennais
- Ernest Renan, "Imitation de Jésus-Christ".
- Chateaubriand, "Imitation de Jésus-Christ"
- Etc.

yacoub

Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 06 janv. 2017 10:02
Ma croyance : [indécis]
Localisation : Paris

Contact :

Re: Le fondement de l'église Catholique dans la chrétienté

Ecrit le 09 janv. 2018 10:05

Message par yacoub

PBSL a essayé d'imiter Jésus dans sa première période. Il prétend aussi l'avoir rencontré au ciel

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité