homophobie !

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
Christian C

Avatar du membre

Messages : 30
Enregistré le : 20 avr. 2005 05:09

homophobie !

Ecrit le 21 avr. 2005 02:04

Message par Christian C

"c'est un fondement de la morale judéo-chrétienne. "
le fondement de la morale judéo-chrétienne est :
"tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton coeur, etc .. et ton prochain comme toi-même"
Je suis hébraïsant et j'ai étudié les versets du Lévitique sur lequel les homophobes fondent leur rejet de l'homosexualité. C'est une trahison du sens littérale du texte qui enseigne le danger de réduire la relation conjugale à des aspects d'intérêts commerciaux (au sens large du terme).

Il faut être clair, soit la morale des églises est homophobes et donc tout est fait pour contrarier l'amour entre deux homosexuels, soit elle n'est pas homophobe et donc permet que deux personnes homosexuels s'aiment, et ce sans aucune discrimination aucune, donc jusqu'au droit d'unir par une Alliance.

qu'en penses-tu ?

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 21 avr. 2005 02:40

Message par persephone

Je suis hébraïsante aussi, Christian.
Et en hébreu, c'est encore plus clair que dans les traductions.

Aimer son prochain ne signifie pas AVOIR DES RELATIONS SEXUELLES avec son prochain.

Quand il est question de relation sexuelle dans la Bible hébraïque, tu as toujours le verbe "connaître" (racine : yod-dalet-ayin)
par exemple :
genèse 4,1
ha adam yadah et-hava : adam connut Eve. (c'est à dire qu'il eut avec elle des relations sexuelles)

L'autre forme d'amour, universel, non-sexuel, que nous devons porter à tous nos frères humains, est traduit par le verbe AIMER (aleph-hé-vav)
Justement, tu peux aller le retrouver dans I Samuel 18, 1, justement à propos de David et Jonathan :
"David aima Jonathan comme lui-même"
(c'est bien a-ha-v, qui est employé)

Donc, il n'y a pas de confusion.

Ton interprétation est limite dangereuse, parce qu'elle sous-entend que, fondé sur l'amour, le sexe est joyeusement prôné par la Bible.

Or, tu sais comme moi qu'on peut avoir des relations sexuelles SANS amour ...

Il y a une forme d'amour, celle du samaritain de la parabole, par exemple, qui est fait d'attention à l'autre, et qui n'inclut pas de relation charnelle.

Cet amour biblique-là, celui qu'ont prêché Jésus, ses disciples, et toute l'Eglise, c'est celui de Paul dans le beau passage de la 1ere aux Corinthiens chapitre 13, c'est la "charité", il est absolument sans sexe.

L'Eglise n'est pas homophobe, les chrétiens d'autres dénominations pas d'avantage. Les religions du Livre sont les gardiennes du Livre, simplement.

Ca n'empêche ni le respect, ni l'acceuil qu'on doit aux autres, tous les autres, hétéro ou homo ...
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

VexillumRegis

Christianisme [Catholique]

Messages : 148
Enregistré le : 12 nov. 2004 15:25

Ecrit le 21 avr. 2005 05:00

Message par VexillumRegis

Ce que dit le CEC de l'homosexualité :

2357- L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que "les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés" (CDF, décl. " Persona humana " 8). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.

2358 - Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d’entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.

- VR -

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 21 avr. 2005 06:21

Message par persephone

Merci VexillumRegis, d'avoir cité le CEC, je ne l'ai pas sous la main ...

Et je manque de mots pour exprimer quelque chose qui me semble d'une grande importance, et je suis loin d'être homophobe, intégriste ou réactionnaire ...
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

LOVE

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 19
Enregistré le : 23 mars 2004 12:56
Localisation : LAVAL

Contact :

Ecrit le 21 avr. 2005 12:51

Message par LOVE

NOUS ACCEILLONS LES HOMOSEXUELS DANS NOTRE ÉGLISE, EN AUTANT QU'ILS NE SONT PAS ACTIF C.À.D N'EMBÊTENT PAS LES AUTRES FIDÈLES. NOUS AVONS UN HOMOSEXUEL QUI S'EST CONSACRÉ À JÉSUS, FUT DÉLIVRÉ DE SON HOMOSEXUALITÉ, IL EST MARIÉ ET PÈRE DE FAMILLE.

VOILÀ CE QUE PEUT FAIRE DIEU DANS UNE VIE LORSQU'ON LUI CONFIE CETTE VIE.

LOVE :lol:
1 Timothée 6:12 Combats le beau combat au service de la foi, afin de vivre avec Dieu pour toujours. C’est pour cette vie qu’il t’a appelé. Tu as reconnu cela le jour où tu as affirmé clairement ta foi devant beaucoup de témoins.

Christian C

Avatar du membre

Messages : 30
Enregistré le : 20 avr. 2005 05:09

homophobie ou Jésus-Christ ?

Ecrit le 21 avr. 2005 14:34

Message par Christian C

D'une part ces épîtres n'ont pas un caractère concilaire.
Pourquoi ? C'est Jacques le frère de Jésus, apôtre de Jérusalem qui était l'autorité reconnu par tous les premiers chrétiens.
D'autre part, Paul ne fait pas parti des trois colonnes sur lequel s'appuie les églises : Pierre, Jacques, Jean.

Il s'agit donc de lettres apostoliques qui rendent témoignage de la pastorale d'un apôtre dans un contexte historique et géographique particulier.
Paul préconise aux femmes de rester couvertes et de ne pas parler pendant les rassemblements. Faut-il en conclure que toutes les générations suivantes auront à se soumettre à ce précepte.

Saül - Paul, est le personnage typique du chemin de conversion. Il reprend de manière midrachique, le personnage royal de Saül, le premier roi d'Israël. Saül est un roi éphèmère qui parce qu'il est infidèle à l'esprit de D.ieu sera remplacé par le roi David. En hébreu, les mots Saül, et Shéol sont écrites des mêmes consonnes, et Shéol signifie "l'enfer" !
Saül-Paul rend témoignage de la conversion du peuple d'Israël dont la primauté est entièrement tournée vers le Messie Sauveur qu'il attend.

La morale ancienne rigoureuse, qui juge et condamne en s'appuyant sur des préjugés, sera progressivement remplacé par la seule loi de l'amour et du pardon dont la primauté est en Jésus-Christ.

Donc d'autre part même les décisions apostoliques concilaires n'engagent pas les générations chrétiennes futures à appliquer à la lettre les préceptes, qui répondaient à contexte culturel historique autre, mais c'est dans la parole vivante aujourd'hui que nous devons décider de la vie des églises aujourd'hui.

Que les homophobes ne s'égarent pas en invoquant en vain le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, comme prétexte pour justifier leur homophobie viscérale.

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 21 avr. 2005 15:02

Message par persephone

Non, Christian, tu te trompes.

Ce n'est pas Paul qui est homophobe, c'est toute la Bible qui bannit, pour les raisons qu'on a évoqué longuement hier, l'union charnelle de deux personnes du même sexe.

Ce n'est pas une lubie de Saint Paul exploitée par les homophobes.

C'est un interdit inscrit dans la morale judéo-chrétienne.

L'Eglise se renierait elle-même si elle n'était pas la gardienne d'une doctrine aussi immuable que le caractère sacré de l'union d'un homme et d'une femme.
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

meo

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 1
Enregistré le : 27 mai 2004 23:52
Localisation : Montréal

Ecrit le 21 avr. 2005 17:16

Message par meo

Salut,
Je me considere athé mais vive les valeur vehiculee dans la bible.
Deux hommes peuvent s'aimer mais JAMAIS au grand jamais ils ne doivent avoir de relations sexuelles. C'est contre toute nature.

Et ceux qui aurais comme arguments: " meme les animaux le font" ben si vous vous plaiser a vous abaisser a leur niveau c'est votre affaire mais pour ma part, je me suis élevé par dessus... je suis un homme, pas un animal.

Pour un homme, avoir des relations sexuelles avec d'autres hommes, des animaux ou meme des enfants est completement immoral. Meme en temps qu'Athé j'approuve les valeurs vehiculées par la bible.

Vulgairement, une queue ca va pas la... Sinon vous méritez qu'on vous la coupe, vous savez pas vous en servir, et comme vous n'être pas capable de vous contrôler, vous êtes dangereux (comme tout récidiviste de l'alcool au volant)

IIuowolus

[Religion] Deisme [Organisation] Aucune

Messages : 72
Enregistré le : 09 avr. 2004 03:11
Localisation : CH

Contact :

Ecrit le 21 avr. 2005 17:43

Message par IIuowolus

Je pense que tu confonds amour et sexe.
Deux notions totalement différente de l'enseignement biblique.
Proverbe 8.1

LOVE

Christianisme [ Pentecôtiste ]
Avatar du membre

Messages : 19
Enregistré le : 23 mars 2004 12:56
Localisation : LAVAL

Contact :

Ecrit le 21 avr. 2005 18:20

Message par LOVE

LES HOMOSEXUELS POUR JUSTIFIER LEUR PERVERSION, NOUS SERVENT TOUJOURS LE MOT ''AMOUR'' JÉSUS A DIT AIMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES, AIME TON PROCHAINE COMME TOI MÊME, C'EST VRAI, MAIS LORSQUE JÉSUS EMPLOIE LE DU MOT AMOUR IL PARLE DE ''L'AMOUR AGAPÉ'' LE GENRE D'AMOUR QUI N'A RIEN À AVOIR AVEC LE SEXE. CETTE AMOUR EST L'OUBLIE DE SOIT , NE PAS FAIRE TORD À SON PROCHAIN, FAIRE AUX AUTRES CE QUE NOUS VOULONS QU'IL NOUS SOIT FAIT.

persephone, A RAISON LORSQU'IL DIT QUE C'EST TOUTE LA BIBLE QUI BANNIT NON PAS L'HOMOSEXUEL, MAIS SON PÉCHÉ SOIT L'HOMOSEXUALITÉ ET CE POUR LES RAISONS DÉJÀ ÉLABORÉES SUR CE FORUM.

VOUS REMARQUEREZ ÉGALEMENT, QUE L'IVROGNE UTILISE AUSSI LA BILBE POUR S'EXCUSER DISANT QUE MÊME JÉSUS BUVAIT DU VIN

LES ADULTÈRES DISENT QUE DANS L'ANCIEN TESTAMENT LES HOMMES AVAIENT PLUSIEURS FEMMES.

EN D'AUTRE MOTS CEUX QUI NE CROIENT PAS QUE LA BIBLE EST UN OU PLUTOT 66 LIVRES INSPIRÉS DE DIEU, POUR EXCUSER LEUR FAUTES Y FONT TOUJOURS RÉFÉRANCE, MAIS HORS CONTEXTE.

LOVE :lol:
1 Timothée 6:12 Combats le beau combat au service de la foi, afin de vivre avec Dieu pour toujours. C’est pour cette vie qu’il t’a appelé. Tu as reconnu cela le jour où tu as affirmé clairement ta foi devant beaucoup de témoins.

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 22 avr. 2005 05:41

Message par persephone

Si on confond l'Amour et le sexe, on ne peut pas comprendre la Bible et sa morale.

C'est simple ...

Les hommes doivent s'aimer, sans distinction de sexe, de race, de nationalité, de religion ...
Il est même prescrit d'aimer nos ennemis.
Le mariage mixte est autorisé, il n'y a aucun rejet de l'étranger (Le Roi David a des ancêtres non-juifs.

Mais il est INTERDIT d'avoir des relations sexuelles entre personnes du même sexe.

Ce n'est pas un petit article du Lévitique qui fixe cet interdit, c'est toute la morale de la Bible (et par là même, la morale judéo-chrétienne, qui a influencé la morale occidentale laïque) qui REPOSE sur cet interdit.

ça ne veut pas dire qu'on est obligé d'approuver cette morale, mais elle est bâtie comme ça, il suffit d'examiner la Bible pour en prendre conscience.
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

Alliance


Messages : 87
Enregistré le : 07 janv. 2005 03:40
Localisation : France

Ecrit le 22 avr. 2005 06:31

Message par Alliance

Le sexe est l'accomplissement de l'amour.

Amitié Alliance

persephone

Avatar du membre

Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2005 11:12
Localisation : france

Ecrit le 22 avr. 2005 06:35

Message par persephone

Oui, Alliance, mais d'une certaine forme d'amour.

Tu aimes ton prochain, mais tu "n'accomplis" pas cet amour en ayant des relations sexuelles avec tous les gens que tu aimes ?

Si ?
"Et sachez-le, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde."
Matthieu 28

Alliance


Messages : 87
Enregistré le : 07 janv. 2005 03:40
Localisation : France

Ecrit le 22 avr. 2005 07:12

Message par Alliance

persephone a écrit :Oui, Alliance, mais d'une certaine forme d'amour.

Tu aimes ton prochain, mais tu "n'accomplis" pas cet amour en ayant des relations sexuelles avec tous les gens que tu aimes ?

Si ?


Si toute les femmes du monde sont toute d'accord pourquoi pas. :D

Je rigole. :wink:

Tu as entièrement raison aussi. Toi tu parle de l'amour fraternel, amical ou parental et moi je parler juste de l'attirance de deux être voulant construire une relation amoureuse.. :wink:

Amitié Alliance

Christian C

Avatar du membre

Messages : 30
Enregistré le : 20 avr. 2005 05:09

Ecrit le 22 avr. 2005 07:54

Message par Christian C

Chère Perséphone,

"Quand il est question de relation sexuelle dans la Bible hébraïque, tu as toujours le verbe "connaître" (racine : yod-dalet-ayin) "

L'aspect multisémantique de l'hébreu invite de fait à la prudence, prudence quand à interpréter avec justesse ne serait ce que le mot : "Yada"
Ce mot exprime d'ailleurs le principe de tous les péchés puisqu'il est écrit :
"tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal"

Il est formé des lettres Yain qui revoit aux yeux, et au mot Yad qui renvoit à la main. "Pénétrer" avec intelligence suppose voir avec l'intelligence du coeur, afin de poser une main salvatrice sur son prochain, n'est ce pas ?

Nos anciens croyaient que l'esprit du nouveau-né avait été entièrement transmise par le mâle en la femelle qui ne servait que de réceptable à cette graine.

Or, la science nous apprend que nos anciens avaient été mal inspiré, et que les chromosomes mâles et femelles participent de manière équitable à la conception du nouveau-né.

Ainsi est-il écrit : "Adam pénètre Eve" l'assimilation de l'acte de pénétration à l'acte sexuel est impropre à lire avec justesse ce verset.

On pourrait lire, que le fait de la non réciprocité dans la relation conjugale, et donc l'assimilation de l'esprit au mâle, fut le principe du péché. Ce péché fut le crime fratricide.

Ainsi donc nous avons les principes du péché qui sont :
- l'absence de dialogue interpersonnel.
- la réduction au jugement moral
- le crime fratricide.

Le principe de la Loi judaïque est toute contenu dans le décalogue, et nous rien qui condamne l'homosexualité.
L'évangile ne condamne nul part l'homosexualité.

Tout au contraire ceux qui condamne le prochain sous prétexte qu'il est différent font une fausse grave, celle d'évoquer en vain le nom de Dieu.

C'est à vos risques et périls :lol:
Exode 20:7 Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités