Mon dilemme : Sterilite ou excommunication

L'Eglise institution - l'Eglise universelle. L'Église est dirigée par le Pape, sous la supervision d'archevêques, d'évêques et d'un clergé qui fonctionne selon une forme de gouvernement épiscopal. [Papauté/Infallibilité pontificale/Vatican]
Règles du forum
L'histoire diplomatique du Vatican commença au IVe siècle, mais les frontières de la puissance de la papauté ont évolué au fil du temps et des siècles. Les papes, dans leurs prérogatives de pouvoir temporel, ont dirigé une grande partie de la péninsule italienne, Rome comprise, durant un millénaire.
Répondre
Valerie

Avatar du membre

Messages : 4
Enregistré le : 05 sept. 2005 02:52

Mon dilemme : Sterilite ou excommunication

Ecrit le 05 sept. 2005 05:16

Message par Valerie

Bonjour,
Je m’appelle Valerie.
Je suis face a un probleme et je ne sais ou tourner la tete et je cherche des avis partout ou je peux les trouver. Je suis tombee sur ce forum en faisant une recherche sur Internet. Apres avoir cherche aupres de gens qui me connaissent, je vais essayer aupres de gens qui ne me connaissent pas, peut etre seront ils plus objectifs et pourront apporter des idees auxquelles nous n’avons pas pense
Je m’excuse pour les fautes d’orthographes. J’utilise un clavier anglais et je n’ai pas de support Francais, mais a la guerre comme a la guerre. Comme je tiens a garder mon mari en dehors de cette conversation, je prefere ne pas lui demander.
Je suis Francaise et je suis mariee depuis 5 ans a un homme merveilleux,Victor. Nous vivons a Chicago ou mon mari est partenaire dans un grand bureau d’avocat dont le plus gros client est le diocese. Nous nous sommes rencontre au cours d’une croisiere dans les Caraibes ou j’etais stewardesse cum guide et lui client. Son bureau avait reserve une partie du bateau pour une convention.
Malgre la grande difference d’age, il avait 55 ans, veuf sans enfants et moi 27, celibataire, ca a ete le coup de foudre. Dans un coup de folie car il ne voulait pas attendre, Victor a ete demander ma main au capitaine et a offert de payer n’importe quel dedomagement pour m’avoir immediatement. Le capitaine, beau joueur n’a pas fait de miseres et a offert de nous marrier dans la chapelle du bateau.
Le reste de la croisiere a ete le debut de notre voyage de noce. Le patron de Victor lui a donne conge et alors que tous ses collegues ont debarque, nous sommes reste a bord jusqu'à la Martinique ou Victor a frette un avion pour Saint Barth ou nous avons vecu un mois de reve. Pour le retour a Chicago, nous avions le Gulf Stream de son bureau, Celui qu'ils utilisent pour les clients VIP.
Il n’y a pas que dans les contes de fee que de telles histoires arrivent.
Mais meme les contes de fees ne se terminent pas de maniere idylique.
Des le depart Victor a voulu des enfants et nous avons travaille un maximum dans la realisation de ce but.
Et puis la poisse s’est abatue sur nous.
Tout d’abord j’ai perdu un ovaire suite a cyste. Mais pas de problemes, il y avait un ovaire de reserve.
Mais ca c’est ce qu’on croyait.
Je suis finalement tombee enceinte mais cette grocesse a tourne en cauchemard.
C’est une grocesse ectopique. Pour ceux qui ne savent pas ce que ca veut dire, le featus au lieu de se loger dans mon uterus a arrete son voyage dans la trompe de fallope et y a commence sa croissance. Un cas sur 100,000.
Comme nous sommes tous les deux catholiques, nous sommes inscrit dans le plus grand hopital catholique de la ville dont je vais taire le nom pour raisons de confidentialite evidente.
Mon gynecologue m’a annonce la mauvaise nouvelle.
Tout d’abord la grocesse est impossible. D’ici quelques semaines le featus va faire eclater la trompe, causer une hemorragie qui pourrait etre fatale pour moi et de toutes facons fatale pour le featus.
Il y a trois solution possibles et croyez le ou non, deux d’entre elles sont considerees comme un avortement et mon gynecologue m’a dit immediatement qu’etant catholique il ne pouvait pas les pratiquer et que meme elles etaient interdite dans l’hopital. Si je decide d’en choisir une il va falloir que je change de medecin et d’hopital.
Methode 1. Medicament Methotrexate (MTX). Ce medicament attaque le tissus qui attache le featus et provoque une fausse couche. Pas d’effet secondaires sur la possibilite de tomber enceinte a nouveau
Methode 2. Salpingostomie. Intervention chirurgicale qui consiste a ouvrir la trompe est a extraire le featus. Une fois la trompe refermee et cicatrisee, pas de probleme de tomber enceinte et deconvevoir a nouveau.
Methode 3. Salpingectomie. Intervention chirurgicale qui consiste a enlever toute la trompe. Etant donne que je n’ai qu’un ovaire, cela equivaut a me rendre sterile et a abandonner toute idee d’avoir des enfants.
Contrairement a ce qu’on pourrait croire, seule la Salpingectomie est admise par l’eglise Catholique.
Victor en a parle au cure de notre paroisse et celui ci a confirme que l’avortment sous quelques formes que ce soit est interdit et passible d’excomunication automatique. Il a utilise ses contacts au diocese mais sans succes. Impossible d'obtenir une dispense. Pire que ca, si le diocese apprend que nous avons passe outre, ils pourraient forcer le bureau de Victor a le licensier
Alors voila mon dilemme.
Je n’ai aucun problemes de me faire pratiquer une Salpingostomie. Ce ne sont pas les chirurgiens qui manquent a Chicago. Mais si je tombe enceinte et que nous avons un enfant, Ca va se savoir, l’excomunication sera automatique et Victor peut etre vire.
La Salpingectomie, elle nous conservera au sein de l’Eglise mais au prix de ma sterilite definitive.
Certain me disent de passer outre et une fois l’intervention terminee de demander le pardon. D’autre me disent que ce n’est pas une solution et que seul un eveque et meme d’autre me disent le Vatican seul peut lever une excomunication. Et ca ce n’est pas un acquis,Victor a ete « gentillement » averti.
Nous avons, Victor et moi, ete eleve catholique et nous ne savons ou donner de la tete.
Victor m'a interdis de prendre la decision toute seule. Ce sera une decision de couple dont nous assumerons les consequences ensemble.
Alors j’ai pense serieusment a quitter Victor pour lui epargner la punition supreme et prendre tout a mon compte.
Ne vous etonnez pas de trouver cette histoire sur d’autre forum chretiens.
Je n'ai pas beaucoup de temps avant de prendre une decision

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 321
Enregistré le : 23 oct. 2003 17:08
Localisation : québec

Ecrit le 05 sept. 2005 06:49

Message par septour

salut valerie
vous faites face a des croyances non fondées et de plus tyranniques de la part de l'église catholique.

SI L'AVORTEMENT EST POSSIBLE ,C'EST QUE DIEU L'A BIEN VOULU,SINON TELLE CHOSE SERAIT IMPOSSIBLE.

penses a ta vie ; celle qui est compromise par cette grossesse ectopique et qui ne peut pas etre menée a terme,pourra tjrs etre l'objet d'un doux projet.cette petite ame attend de meilleures conditions.
ton mari et toi étes pris dans un dilemne qui n'en est pas un,QUELLE EST VOTRE PRIORITÉ?L'ÉGLISE ET SES LOIS ABSURDES,LA CARRIERE DE VICTOR,OU UN CHER PETIT ÉTRE?faites votre choix et soyez assurés que dieu veux ce que vous voulez.vous avez tte ma compassion.

pastoral hide & seek


Messages : 79
Enregistré le : 20 sept. 2004 09:55
Localisation : good bye !

Ecrit le 05 sept. 2005 06:55

Message par pastoral hide & seek

Bonjour Valérie, comme toi, je suis catholique.

Dans la mesure ou le foetus n'a aucune chance de survie, et qu'il s'agit plus d'un probleme de survie pour toi, tout me semble envisageable.
J'avoue ne pas comprendre totalement la nuance catholique qui voudrait que seul un des cas soit envisagé.

Je crois qu'il faut les laisser avec ce genre de détails, le refus du chirurgien, qui lui est propre ne doit pas entrainer ton refus.
Je pense que meme si un chirurgien catholique ne peut pas opérer, car ca revient pour lui a faire un avortement, ce dernier peut largement comprendre que les 2 autres solutions soient envisagés.

Pour ce qui est du curé, il peut excommunier mais pour cela il faut d'abord qu'il soit assurer que tu te sois fait avorter.
Et franchement le curé n'a pas que ca à faire non plus, alors je pense qu'il fermera les yeux compte tenu que surtout tout cela ne tient qu'a une nuance ...
et puis si cela ne marche pas, alors j'aurais tendance a dire que si c'est le seul a être au courant de tes problèmes, il faut faire de lui un complice, un curé c'est un humain aussi, il faut tout lui dire au moment voulu, et lui promettre que par la suite si tu arrives a être enceinte, ce que je te souhaite biensur, et bien que ce soit lui qui baptise le nouveau né.
Il faut faire en sorte qu'il se pose des questions, qu'il ne soit plus juge mais qu'il se retrouve impliqué, puisqu'il va être face à un enfant qui n'aurait pas pu voir le jour normalement si tu avais opté pour la mauvaise solution.

Les catholiques sont pour la vie, on ne va pas vous excommunier parce que par la suite, tu auras donné la vie à un enfant, et que tu veux baptiser celui-ci dans la foi catholique apostolique et romaine, ca serait le comble de l'absurde.
Certains juifs ont reproché a Jesus de faire un miracle le jour du sabbat, et bien donner la vie c'est un miracle, et si pour cela tu dois aller un peu a l'encontre des préceptes catholiques et bien je ne vois pas pourquoi tu t'en priverais ...
Proust : La louange la plus haute de Dieu est dans la négation de l'athée qui trouve la Création assez parfaite pour se passer d'un créateur.

Nietzsche : le "Royaume des cieux" est un état du coeur et non quelque chose qui vient "au dessus de la terre" ou "après la mort"

Aramis


Messages : 47
Enregistré le : 22 oct. 2004 04:51
Localisation : Région parisienne

Contact :

Ecrit le 05 sept. 2005 07:58

Message par Aramis

Bonjour Valérie,

Je suis catholique.
Je viens de lire ton témoignage, et il me semble que tu dois avant tout penser à protéger ta vie et celle de ton couple.
Tu sembles génée par le fait que la solution envisagée pourrait-être contraire au règles de notre Eglise. Mais ceux qui ont édictés ces règles se sont-ils posés la question de savoir s'ils n'allaient pas provoquer la détresse morale des personnes dans ton cas ?
Je pense que parfois, il faut savoir désobéïr, et qu'être membre de l'Eglise catholique ne signifie pas qu'on lui soit soumis corps et âme. Tu ne dois cela qu'à Dieu seul.
Je ne suis pas le seul catholique à penser cela, et je te conseille la lecture du texte suivant : " La désobéïssance, une cause sacrée qu'il faut assumer pour l'amour de Dieu et des hommes". de Wolfgang Langer, sur le sîte http://www.culture et foi.com/texteliberateur/wolfgang_langer.htm

Cet homme est catholique, canoniste et enseigne à la faculté de théologie catholique de l'université de Vienne.

Voilà pour la théorie.

En pratique maintenant : Je te conseillerai d'aller confier ton problème à des religieux ouverts aux monde qui les entoure. Pour ma part, je confie mes problèmes grave aux frères Jésuites.
Certains religieux peuvent sans doute recevoir ta confession en cas d'opération, et te permettre de continuer à vivre au sein de la communauté catholique, de ne pas être excommuniée, et même de recevoir l'Eucharistie.
Certaines communautés religieuse se font un devoir de prendre sur elle ce genre de problème grave, afin que nous ne soyons pas désespéré...et qu'il reste encore quelques catholiques au siécle prochain :wink:

Beaucoup de nos règles sont poussièreuses m'a dit l'un d'eux. Mais nous devrons attendre encore un peu avant de faire le ménage...

Bou courage à toi, et que Dieu te garde.
Dépassionner l'homme pour les choses terrestres, j'appelle cela une spiritualité de massacre. (François Varillon, 1980)

http://simon63.skyblog.com

http://syndicatholique.over-blog.com

LumendeLumine


Messages : 426
Enregistré le : 18 sept. 2004 12:35
Localisation : Montréal, Québec

Ecrit le 05 sept. 2005 09:16

Message par LumendeLumine

J'aimerais bien savoir si la salpingectomie protège vraiment la vie du foetus ou non. Dans le cas où le foetus est condamné de toute façon, il n'y a pas une méthode plus condamnable qu'une autre.

Dans une situation comme celle-là il faut faire attention de ne pas se mettre à considérer le foetus comme n'étant pas vraiment un être humain qui doit être protégé au même titre qu'une autre personne. Te rends-tu vraiment compte que par les deux premières méthodes, tu mets fin à la vie d'un être humain afin de sauvegarder ton intégrité physique?

Cependant j'ai du mal à concevoir qu'avec la médecine moderne, nous soyons incapables de préserver la vie et du foetus et de la mère. Es-tu certaine que cela n'est possible?

Pour ce qui est de l'excommunication automatique, je crois que si tu vas voir l'évêque et que tu lui expose vraiment le problème, et que tu es sincère, tu ne seras pas excommuniée si facilement. L'Église n'est pas si bête.

IIuowolus

[Religion] Deisme [Organisation] Aucune

Messages : 72
Enregistré le : 09 avr. 2004 03:11
Localisation : CH

Contact :

Ecrit le 05 sept. 2005 09:56

Message par IIuowolus

En te lisant, je m'apperçois que tu veux le meilleur pour toi et les tiens
quitte à quitter ton mari.

Je ne pense pas que celà procéde de la sagesse, mais plutot de la peur.

Ainsi inconsciement je pense que tu te refuse cette enfants parce qu'en ton âme est conscience tu lui offre pas le meilleur et que c'est un véçus difficile à assumer et à vivre.

Comme un grands père à la place d'un père qui le quitteras dans la fleur de l'âge là ou les enfants reviennent enfin vers leur parent et commence à recevoir la sagesse qui leur à fait défaut dans l'adolescence.

je pense que c'était un étape dans ta vie et comme la pensée t'a effleurez tu finiras par le quitter.

votre amour et plus petit que votre désir de procréer et que celui-ci occulte complétement vos différences et remettent à plus tards votre prise de conscience.

Ainsi à défaut de lui offrir tout ce qu'il t'as apporter tu aimerais être la femme qu'il attends, mais ce n'est pas un enfant qui résoudras une crise que tout les couples connais au bout de quelques années et d'on la plus part essaie de résoudre avec une enfant.

Car dans le fonds cette enfant et un placebo et ne ferras pas durer votre histoire qui comme tu le sais pourrais finir tantôt et chaque jour un peu plus par la mort de ton mari.

Voilà j'espéres que mon analyse te ferras pas trop peur et que tu sauras recherche les raisons qui vous pousse à vouloir un enfant malgrés tout.
Proverbe 8.1

Clotilde


Messages : 65
Enregistré le : 18 août 2005 20:20
Localisation : Québec

Contact :

Ecrit le 05 sept. 2005 10:48

Message par Clotilde

Valérie, porte cette situation dans la prière (mais peut-être le fais-tu déjà?) et surtout, fais-la porter par d'autres (communautés religieuses, groupes de prière, chaînes de prière comme par exemple "Mère de Miséricorde")

Rien n'est impossible à Dieu!

Je prie pour toi et ton bébé et pour ton couple.

En Jésus
Clotilde

proserpina


Messages : 256
Enregistré le : 07 juil. 2005 17:10

Contact :

Ecrit le 05 sept. 2005 10:57

Message par proserpina

IInowolus a écrit :Voilà j'espéres que mon analyse te ferras pas trop peur et que tu sauras recherche les raisons qui vous pousse à vouloir un enfant malgrés tout.


Le désir d'enfant c'est plus fort que tout!! :?

Valérie, ce n'est pas seulement de ton couple, de ton mari qu'il s'agit, c'est de toi, c'est SURTOUT de toi... Si tu as ce désir d'enfant alors ne le brise pas inconsidérement... tu auras peut être du mal à te le pardonner plus tard :(

Je ne suis pas chrétienne, mais j'ai eu ce désir d'enfant (comblé heureusement) , je n'etais pas contre l'adoption mais je voulais avoir un enfant à tout prix.... ne gache pas la chance que t'as donné soit Dieu (ou la nature) de pouvoir avoir des enfants....

Pardonne moi, je ne suis pas catholique, je te donne juste un avis de femme :oops:

nuage

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 133
Enregistré le : 03 déc. 2004 16:53
Localisation : terrienne!!

Ecrit le 05 sept. 2005 16:19

Message par nuage

Bonjour petite valérie :P

...difficile, très difficile! Mais ô combien important!!
Tu veus une réponse rapide et clair...je suis femme et catholique, je ressent l'amour de Dieu, et je peus te dire que les hommes ne sont pas juges sur terre. Seul Dieu te jugera et dans la situation très précise où tu te trouve, sache que j'ai le sentiment profond qu'Il te pardonnera, quel que soit ta décision.
Je t'embrasse, comme le fait une maman.
Bon courage, prend soin de toi.
A bientôt.
> Jésus, de retour sur terre, s'étonnerait qu'on le commente tant et qu'on essaie si peu de l'imiter.
http://www.arbre-a-palabre.net/

Sarah

Avatar du membre

Messages : 32
Enregistré le : 08 févr. 2005 14:43
Localisation : le ciel

Mon dilem stérilité ou

Ecrit le 05 sept. 2005 17:25

Message par Sarah

Lumendelumine à dit:
Te rends-tu vraiment compte que par les deux premières méthodes, tu mets fin à la vie d'un être humain afin de sauvegarder ton intégrité physique?


Je suis vraiment choquée de cette réponse.

Et la 3è solution ne met pas fin a la vie sans doute?

laissez éclater les trompe c'est quoi ce n'est pas laisser mettre fin a la vie?

La vie de ce petit être humain est sa fin avant d'avoir vus le jours car il ne pourra jamais le vivre.
Un enfant ne peut pas se développer dans les trompe.
Ce n'est pas un avortement ça

Notre ancienne reine des Belges a eu le même cas et elle était catholique.
je ne sais pas ce que on lui a fait je sais juste que l'anfant était dans les trompes et n'a pas survécu car il ne peut pas se développer là.

Je te conseil de choisir une des 2 premières solutions et si ton mari t'aime, il comprendra.
Les compromis, ne sont pas bon.

J'étais catholique, mais je me suis retiré encore une raison en plus.

je suis contre l'avortement, mais ça ce n'est pas un avortement puisque l'anfant ne sait pas se développer.

Demande la prière et remes-toi a Dieu, prie selon ton coeur, parle à Dieu comme si tu parlais à quelqu'un, parle à Jésus, pas des prière toute faite,
mais selon ton coeur, cries-lui ton désespoir si tu ne sais pas prier, appelle-le au secours, c'est comme ça que j'ai fais quand je ne savais plus prier a cause de ma douleur.

Courage et j'espère que tu prendras la meilleur solution.

Sarah
J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux;
Je serai leur Dieu, et il seront mon peuple Juif

http://www.bethyeshoua.be/html/mainmenu.htm

Valerie

Avatar du membre

Messages : 4
Enregistré le : 05 sept. 2005 02:52

Ecrit le 06 sept. 2005 00:39

Message par Valerie

Bonjour,
Merci de votre interet pour mon histoire.
La petite Francaise est un peu isolee au milieu de tous ces Americains et ca fait tellement de bien de parler Francais, meme si c’est d’un clavier.
J’ai lu avec interet vos idees et je me rends compte que meme les catholiques ne sont pas toujours au courant de la doctrine catholique.
L’eglise est tres claire au sujet de l’avortement, c’est l’excomunication automatique. Pas besoin d’une intervention du clerge. Par contre, pour lever l’excomunication, l’intervention du clerge est indispensable et au dernieres nouvelles, le pape seul aurait ce pouvoir. Il prendrait sa decision basee sur l’avis d’un de ses adjoints, je ne suis pas sure des details.
D’apres des informations que j’ai recu sur un autre forum, l’avortement est un sujet tellement grave et d’actualite qu’additione au rigorisme doctrinal du nouveau pape, les chances de succes sont extremement faibles. Nous serions mon mari et moi une preuve de faiblesse du Vatican et meme de partialite vu la situation de mon mari.
Si nous passons outre, si je tombe enceinte, il nous sera impossible de le cacher, ca va monter tout en haut et la j’ai bien peur que l‘excomunication prendra une apparence plus tangible. Pouvant aller jusqu’a la pression du diocese sur la compagnie de Victor pour qu’il soit licensie.
Si je laisse trainer les choses et que le featus fait eclater la trompe, bien sur il ne survivra pas, mais ce ne sera pas suite a une intervention humaine. Pour moi, c’est l’intervention chirurgicale d’urgence avec tous les risques suite a une hemoragie interne. Et meme si je m’en sort, ma seule trompe restante est detruite et je suis sterile.
La seule intervention acceptable, la Salpingectomie, consiste a enlever toute la trompe. Dans ce cas la le featus meurt aussi, mais une fois de plus ce n’est pas suite a une intervention directe, mais indirectement et c’est la toute la difference sur le plan doctrinal. Le medecin qui opere une hysterectomie sur une femme enceinte n’est pas coupable d’avortement. C’est la meme logique.
Sarah parle de la reine des Belges. Je suppose qu’il s’agit de Fabiola. Le couple, tres catholique, est reste sans enfants ce qui pourrait laisser supposer qu’elle a eu recours a une Salpingectomie qui l’a rendu sterile. L’exemple de la reine des Belges nous donne une bonne idee de la posistion de l’Eglise car je suis sur que les authorites diocesales etaient au courant. Si Fabiola n’a pas obtenu de dispense alors que c’etait la dynastie qui etait en jeu, imaginez le poids de petite Valerie.
Nous pensons tres serieusement a tricher et prendre nos chances devant Dieu.
Victor pense a donner sa demission, vendre ses parts, notre appartement et nous etablir en France. Victor a 60 ans. C’est un peu tot pour prendre sa retraite vu qu’il est encore tres actif mais nous n’avons vraimant pas le choix.
Encore merci de votre interet
Valerie

Sarah

Avatar du membre

Messages : 32
Enregistré le : 08 févr. 2005 14:43
Localisation : le ciel

Mon dilem stérilité ou

Ecrit le 06 sept. 2005 03:06

Message par Sarah

Si ton mari fait celà, il doit beaucoup t'aimer.

Tu te rend compte le risque que tu cours si tu resterais ainsi, l'église aurait une autre responsabilité.

Je ne crois pas que la reine Fabiola a fait la 3è solution car elle s'est retrouvée enceinte encore 2 ou 3 fois et est même allée en visite officiel chez le Pape en étant enceinte et encore plus tard.
Le Roi Baudouin a arrêté son règne pendant un petit temps, il était prêt à abdiquer car il n'était pas d'accord du vote pour l'avortement.

je suis a 100 % contre l'avortement, ma fille s'est retrouvée enceinte a 16 ans et demi, crois-moi je croyais que lle ciel tombait sur ma tête.
Le père ne voulait pas de cette enfant, mon mari et moi, nous avons tout fait pour l'empêcher de partir en hollande pour se faire avorter, dans ce temps là, ça ne se faisait pas en Belgique.

Aujourd'hui, l'enfant a 17 ans et ma fille me remercie de l'avoir empêcher de faire cette bêtise.

j'aimerais bien être excomuniée, mais je suis toujours sur la liste des catholiques tout en étant protestante judaïque.

Bon courage à toi.
J'aimerais bien avoir de tes nouvelles, si tu as le temps bien sur.

Sarah
J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux;
Je serai leur Dieu, et il seront mon peuple Juif

http://www.bethyeshoua.be/html/mainmenu.htm

proserpina


Messages : 256
Enregistré le : 07 juil. 2005 17:10

Contact :

Ecrit le 06 sept. 2005 03:18

Message par proserpina

C'est du crétinisme dogmatique à l'état pur :shock: :shock: :shock: :shock:


Je me retiens de dire ce que j'en pense....mais je le pense très fort :wink:

Sarah

Avatar du membre

Messages : 32
Enregistré le : 08 févr. 2005 14:43
Localisation : le ciel

Mon dilem stérilité ou

Ecrit le 06 sept. 2005 03:41

Message par Sarah

Tu pense ce que tu veus proserpina,

Je dis ce que je pense, c'est tout.

Tout simplement je ne prends pas ça pour un avortement.

bonne journée
Sarah
J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux;
Je serai leur Dieu, et il seront mon peuple Juif

http://www.bethyeshoua.be/html/mainmenu.htm

proserpina


Messages : 256
Enregistré le : 07 juil. 2005 17:10

Contact :

Ecrit le 06 sept. 2005 03:47

Message par proserpina

Oh mais non Sarah :lol: :lol: :lol: C'est pas à toi que je répondais :lol: :lol: :lol:

Pour ou contre l'avortement ce n'est pas le débat, je pense comme toi dans ce cas précis , de toute façon elle fera une fausse-couche . Ce qui est du crétinisme dogmatique à l'état pur, c'est de la laisser devenir stérile pour rien, et en plus de lui faire prendre des risques inutiles :?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité